Jarle Bernhoft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jarle Bernhoft

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jarle Bernhoft en 2011.

Informations générales
Surnom Bernhoft
Naissance 21 juin 1976 (38 ans)
Nittedal, Norvège
Instruments Voix, guitare, basse, batterie, claviers
Années actives Depuis 2002
Site officiel www.bernhoft.org

Jarle Bernhoft (né le 27 juin 1976), aussi connu sous le nom de Bernhoft, est un multi-instrumentiste norvégien, chanteur et compositeur[1]. Bernhoft est né à Nittedal en Norvège, mais vit actuellement à New York. Ses chansons les plus connues sont : « Streetlights », « Shout », « Choices » et « C'mon Talk ».

En groupe[modifier | modifier le code]

Jarle Bernhoft fut membre du groupe Explicit Lyrics, avec Fridtjof "Joff" Nilsen.

Après la séparation du groupe, Bernhoft, chanteur et parolier, et Nilsen, guitariste, rejoignirent le batteur Fredrik Wallumrød et le bassiste Vemund Stavnes, pour former le groupe Span. Après deux EPs, Baby's Come Back (2002) et Found (2003), Span sortit deux albums qui reçurent un certain succès : Mass Distraction (2004) et Vs. Time (2005). Le groupe se sépara en 2005.

Les contributions de Bernhoft, enregistrements et concerts, sont nombreuses, principalement avec des artistes norvégiens tels que : Hanne Hukkelberg, Dadafon, Bigbang et The Køhn/Johansen Sextet.

Il a également joué au sein du groupe Green Granadas sous le nom de scène "Rod Hot".

En solo[modifier | modifier le code]

Le 1er septembre 2008, Bernhoft sort son premier album solo : Ceramik City Chronicles. En janvier 2010, il sort un double album live intitulé 1:Man 2:Band, dont la moitié des pistes proviennent d'enregistrements d'un concert solo donné au Kampen Bistro, un café jazz d'Oslo. L'autre moitié est tirée de concerts donnés au Rockefeller Music Hall et au Molde Jazz Festival, cette fois accompagné d'un groupe.

Son second album solo, Solidarity Breaks, parait l'année suivante, en janvier 2011. Dès février, il atteint la seconde place du top 30 norvégien[2]. En août, il a été à la première place du classement pendant 9 semaines[3].

Les producteurs du Ellen Degeneres Show trouvent sa vidéo sur YouTube et l'invitent sur le plateau en septembre 2011, où il jouera sa chanson "C'mon Talk"[4].

Il a également fait la première partie des concerts de Ben l'oncle soul.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Avec Explicit Lyrics
  • 1996: Fleshpulse
  • 1997: Flow
  • 1998: Lipshave
Avec Span
  • 2004: Mass Distraction
  • 2005: Vs. Time
En solo
  • 2008: Ceramik City Chronicles
  • 2010: 1:Man 2:Band
  • 2011: Solidarity Breaks
  • 2011: Walk with Me

Singles[modifier | modifier le code]

Avec Span
  • 2001: "Missing in Stereo"
  • 2002: "Oh My Way Down"
  • 2003: "Papa"
  • 2004: "Don't Think the Way They Do"
  • 2005: "Cut Like Diamonds"
En solo
  • 2008: "Streetlights"
  • 2008: "Sunday"
  • 2009: "Fly Away"

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]