Jardin sec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le jardin sec du Ryōan-ji

Un jardin sec (枯山水, karesansui?) est un jardin japonais composé de sable, rochers, graviers et de mousse, en général sans autres plantes. De nombreux jardins secs ont été créés dans les temples zen, d'où leur nom courant de « jardin zen ». En l'absence d'eau, celle-ci est suggérée par le sable ou les graviers, où sont dessinés au rateau des motifs de vagues.

Le jardin zen du temple Ryōan-ji[modifier | modifier le code]

Le plus célèbre jardin zen est situé dans le temple Ryōan-ji de Kyoto, Japon. Le Ryōan-ji est un temple appartenant à l'école Myōshin-ji, une branche de l'école Zen Rinzai. Le jardin aurait été l'œuvre architecturale du peintre Sōami, réalisé par le moine Tesshu (auteur des mondes en petits) aidé par Kotaro et Hikojiro. Il est surplombé par la terrasse du temple ou les moines viennent méditer.

Après plusieurs incendies le temple fut modifié. Le jardin actuel mesure trente mètres de long et dix mètres de large. À sa création il faisait 108 tatamis de surface (197 m2) Il contient quinze roches de différentes tailles, certaines entourées de mousse. Les pierres sont posées sur un tapis de kaolin (gravier) blanc, lequel est ratissé chaque jour. Les roches sont disposées de façon que les visiteurs ne voient jamais la totalité des pierres d'un seul regard.

Il respecte tous les principes des dresseurs de pierres, et est le jardin zen le plus visité au monde. Le jardin zen de Montvendre est une copie architecturale de celui de Ryôan-ji tel qu'il était à l'origine,[réf. nécessaire].

Sur les autres projets Wikimedia :