Jardin d'été (Saint-Pétersbourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jardin d’Été
Image illustrative de l'article Jardin d'été (Saint-Pétersbourg)
Géographie
Pays Drapeau de la Russie Russie
Commune Saint-Pétersbourg
Localisation
Coordonnées 59° 56′ 46″ N 30° 20′ 06″ E / 59.946, 30.335 ()59° 56′ 46″ Nord 30° 20′ 06″ Est / 59.946, 30.335 ()  

Géolocalisation sur la carte : Saint-Pétersbourg (centre-ville)

(Voir situation sur carte : Saint-Pétersbourg (centre-ville))
Jardin d’Été
Le portail du jardin un bel ouvrage en fer forgé qui constitue un des symboles de Saint-Pétersbourg

Le Jardin d’Été (en russe : Летний сад) est un jardin public « à la française » situé au cœur de la ville de Saint-Pétersbourg en Russie. Premier jardin de Saint-Pétersbourg, il a été réalisé entre les années 1704 et 1719 sur un plan esquissé par le tsar Pierre le Grand. Le parc est situé au bord de la Neva qui le longe au nord. Il est par ailleurs entouré par le canal des Cygnes à l'ouest, la Fontanka à l'est et la Moïka au sud.

Historique[modifier | modifier le code]

Le parc a été conçu par Le Blond, Zemtsov et Matveïev. À l'époque les jardins à la française sont à la mode : il est organisé en quadrilatères réguliers plantés d'arbres (initialement des arbustes et des parterres de fleurs) séparés par des allées. Des sculptures, que Pierre avait fait ramener d'Italie, représentent des personnages de la mythologie grecque et romaine. Des bals et des feux d'artifice y étaient organisés. Pierre le Grand y a fait édifier entre 1710 et 1714 son Palais d’Été, un bâtiment modeste dans lequel il venait se délasser. En 1763, les berges de la Neva sont aménagées et recouvertes de granite : le quai du Palais longe le jardin qui est alors clôturé entre 1777 et 1784 par une grille, chef d'œuvre de fer forgé qui constitue désormais un des emblèmes de la ville.

Le parc comportait des dizaines de fontaines alimentées par le canal Ligovski creusé à cet effet. À la suite des inondations de 1777, les fontaines et leur machinerie furent détruites et ne furent jamais reconstruites.

Le jardin, à l'usage exclusif du tsar à sa création, sera progressivement ouvert au public au cours du XVIIIe siècle. Il devient au XIXe siècle un lieu très prisé par les habitants de la ville.


Un grand programme de reconstruction est engagé depuis 2009 et qui durera jusqu'en 2011. Ce programme de restauration, le plus vaste que connaît le jardin depuis sa création, prévoit notamment la restauration des ferronneries de la grille mais aussi la restauration des statues du parc, leur remplacement par des moulages ainsi que leur sécurisation par des caméras vidéos. Le programme prévoit aussi la replantation des arbres malades et fragilisés qui rendent la promenade dangereuse. Les travaux visent enfin et principalement à la renaissance du jardin classique originel disparu au XIXe siècle et mènera donc à la replantation d'allées et de perspectives disparues, il mènera d'autre part à la recréation de fontaines ornementales, de bosquets disparus et d'un labyrinthe. L'ancienne porte du jardin murée en 1881 pour y adosser la chapelle commémorative[1] de l'attentat contre l'empereur Alexandre II (détruite à la révolution) sera enfin restituée rendant ainsi au jardin une de ses entrées monumentales.

L'enveloppe prévue pour ces travaux a fait l'objet de nombreuses réévaluations à cause de la crise économique et ne permet pas encore une estimation claire et définitive. Néanmoins, on peut avancer avec certitude un montant global d'une centaine de millions d'euros.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Statue de Cérès, de Thomas Quellinus
  • (ru) Болотова Г. Р. Летний сад. Ленинград // Серия: Памятники городов России. — Л.: «Художник РСФСР», 1981
  • (ru) Ухналев А. Е. Невская ограда Летнего сада: Очерк истории строительства. — СПб.: Левша, 2006. ISBN 5-93356-043-X
  • (ru) Коренцвит В. А. Автор невской ограды Иван Фок? // Архитектура, реставрация, дизайн и строительство. № 3 (31) 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. photo de la chapelle

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :