Jardin botanique du château de Vauville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jardin botanique de Vauville
Image illustrative de l'article Jardin botanique du château de Vauville
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Subdivision administrative Manche
Commune Vauville
Gestion
Protection  Inscrit MH (1992)
Logo affichant deux demies silhouettes d'arbre Jardin remarquable (2004)
Localisation
Coordonnées 49° 38′ 06″ N 1° 50′ 42″ O / 49.635, -1.84549° 38′ 06″ Nord 1° 50′ 42″ Ouest / 49.635, -1.845  

Géolocalisation sur la carte : Basse-Normandie

(Voir situation sur carte : Basse-Normandie)
Jardin botanique de Vauville

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Jardin botanique de Vauville

Le jardin botanique de Vauville également appelé Jardin du Voyageur, situé à la pointe nord-ouest de la presqu'île du Cotentin, abrite plus de 1 000 espèces de plantes de l'hémisphère austral. Le jardin a été inscrit à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1992 et classé « Jardin remarquable » en 2004.

Le jardin[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Créé en 1947 par Éric et Nicole Pellerin, le jardin botanique du château de Vauville occupe plus de 40 000 m2. Il abrite plus de 500 espèces de l’hémisphère austral ce qui lui confère une atmosphère subtropicale.

Constitué d'arbres et d'arbustes à feuilles persistantes formant un jardin permanent et utilisant les formes naturelles du terrain, le jardin fourmille d'Amaryllis, d'Echium pinana, de Senecio, d'Aloès et de Dimorphotheca s'épanouissant en pleine terre.

Le jardin est en perpétuelle évolution et malgré un site venté, il abrite de nombreuses espèces méditerranéennes sous forme d'un jardin naturel spontané.

Les techniques et espèces[modifier | modifier le code]

Les végétaux les plus robustes ont été associés en masse pour former des haies brise-vent afin d'abriter les plantes les plus délicates.

L'eau courante du ruisseau qui alimentait les champs d'origine est utilisée dans différents bassins où poussent Crinum, Osmonde royale et autres plantes aquatiques. La multiplicité des feuillages forme une palette d'une remarquable variété passant de l'argenté au vert le plus profond. Cyprès de Lambert, Cordylines australes, Trachycarpus, Escalonia... s'adaptent aux exigences d'un climat qui, bien que tempéré, n'est pas toujours facile.

Bambou, Palmier, Phormium, Fougère ou encore Gunnera à feuilles géantes accentuent le dépaysement du visiteur.

Malgré la violence et la persistance des vents d'ouest représentant un handicap certain, la dérive Nord-Atlantique du Gulf-Stream réchauffe cette côte nord-ouest de la Hague, créant un environnement favorable à l'acclimatation de plantes inhabituelles sous cette latitude.

La volonté du créateur du jardin de Vauville est que les plantes y poussent naturellement, sans contraintes, dans un apparent désordre poétique.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Le jardin botanique du château de Vauville a été classé à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1992[1]. Il a été classé Jardin remarquable en 2004[2].

Il a obtenu le prix « French Heritage society[3] » ainsi que le prix « Pictet – Jardin – Patrimoine[4] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :