Jardin botanique de New York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jardin botanique de New York
Image illustrative de l'article Jardin botanique de New York
L'entrée du Jardin Botanique de New York, situé dans le Bronx.
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Commune New York
Caractéristiques
Création 1891
Localisation
Coordonnées 40° 51′ 49″ N 73° 52′ 42″ O / 40.863611, -73.878333 ()40° 51′ 49″ Nord 73° 52′ 42″ Ouest / 40.863611, -73.878333 ()  

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Jardin botanique de New York

Le jardin botanique de New York (New York Botanical Garden en anglais), situé à New York, est l'un des premiers jardins botaniques des États-Unis d'Amérique.

Situation[modifier | modifier le code]

Le jardin botanique de New York est localisé au East 200th Street et Kazimiroff Boulevard et occupe 97 hectares du Bronx Park dans le borough de Bronx. Il accueille plusieurs laboratoires botaniques parmi les plus réputés au monde. Le complexe est composé de 48 jardins et collections de plantes différents. Les touristes visitant le jardin peuvent ainsi passer toute une journée à admirer les chutes d'eau, ainsi qu'un parc de 200 000 m² rempli de chênes, hêtre d'Amériques, cerisiers, bouleaux et frênes blancs, dont certains ont plus de 200 ans.

Historique[modifier | modifier le code]

Le jardin a été fondé en 1891 sur une partie du domaine « Belmont », propriété du magnat du tabac Pierre Lorillard IV (1833-1901) grâce à une collecte de fonds organisée par le botaniste de l'université Columbia Nathaniel Lord Britton (1859-1934) qui voulait suivre l'exemple des Jardins botaniques royaux de Kew situés près de Londres.

Description[modifier | modifier le code]

Parmi les autres lieux importants du parc, on retrouve une authentique serre en fer forgé datant des années 1890, et réalisée par Lord & Burnham, le Peggy Rockefeller Memorial Rose Garden (érigé par Beatrix Farrand en 1916), un jardin à la japonaise, et une exposition de conifères de 150 000 m². En outre, le parc est muni de complexes de recherche, d'une bibliothèque de 50 000 ouvrages, ainsi que des archives d'herbiers qui recensent plus de sept millions d'espèces végétales, collectées durant les trois dernièrs siècles. Au cœur du Jardin, une forêt de 162 000 m² restée vierge symbolise l'ancienne forêt qui recouvrait la ville de New York avant l'arrivée des colons européens au XVIIe siècle. La forêt elle même est coupée en deux par la Bronx River, et comprend un petit canyon ainsi que des rapides, et le moulin à tabac Lorillard situé sur ses rivages remonte aux années 1840.

Liens externes[modifier | modifier le code]