Jardin botanique de Kyōto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Serre du jardin botanique de Kyōto.

Le Jardin botanique de Kyōto (京都府立植物園) est un jardin botanique japonais situé à l'extérieur de la ville de Kyōto, au Japon. Les plantes de 12 000 sous-espèces différentes qu'il contient en font l'un des jardins botaniques les plus importants du Japon.

Historique[modifier | modifier le code]

Le jardin a été créé en 1924. À l'abandon après la Seconde Guerre mondiale, il a été restauré en 1961.

Description[modifier | modifier le code]

En 2011, le jardin botanique de Kyōto s'étend sur 240 000 m2. Il contient environ 120 000 plantes qui représentent quelque 12 000 espèces, et est organisé en grands aires : le jardon des bambous ; l'exposition de bonsaïs ; le jardin des camélias ; les cerisiers ; le jardin de style européen ; le lit de fleurs ; le jardin des hortensias ; le jardin des plantes japonaises indigènes ; l'étang des lotus ; l'étang Nakaragi-no-Mori (arbres indigènes originaires du bassin du Yamashiro); le jardin des plantes vivaces et utiles ; le jardin Sunken; et la grotte Uma.

Illustrations[modifier | modifier le code]