Japhet N'Doram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Japhet N'Doram
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau du Tchad Tchad
Naissance (48 ans)
Lieu N'Djaména
Période pro. 1989-1998
Poste Milieu offensif/attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1985-1988 Drapeau : Tchad Tourbillon FC N'Djamena
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1989-1990 Drapeau : Cameroun Tonnerre Yaoundé 32 (18)
1990-1997 Drapeau : France FC Nantes 202 (72)
1997-1998 Drapeau : France AS Monaco 13 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1989-1998 Drapeau : Tchad Tchad 20 (2)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2007 Drapeau : France FC Nantes
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Japhet N'Doram, surnommé Le Sorcier de la Beaujoire, est un ancien footballeur tchadien né le 27 février 1966 à N'Djaména. Il était milieu offensif attaquant.

Carrière[modifier | modifier le code]

En France, il joue pour le FC Nantes, club pour lequel il marque de nombreux buts importants, gravés à jamais dans la mémoire des supporters du Stade de la Beaujoire : le 2000e but du club en Ligue 1 (sur penalty, contre le Lille OSC, victoire 1-0), un but lors de la victoire (3-2) en match retour de la Ligue des champions contre la Juventus.

Joueur à la technique remarquable doté d'une vision du jeu incroyable, il subit malheureusement de nombreuses blessures. Il peut évoluer aussi bien au poste de meneur de jeu qu'à celui d'avant-centre. À Nantes, il remporte le titre de champion de France en 1995. Deux ans plus tard, il porte l'équipe sur ses épaules, inscrivant plus de 20 buts pour conduire le FC Nantes à la troisième place du championnat.

Il continue ensuite sa carrière à l'AS Monaco. Il prend sa retraite de joueur en 1998 suite à une blessure persistante obtenue à la suite d'un match contre Nantes. Il rejoint alors le staff technique de Monaco en tant que recruteur. Il retrouve le FC Nantes le , où il remplace Robert Budzynski au poste de directeur sportif.

Le , il est nommé coentraîneur du FC Nantes aux côtés de Michel Der Zakarian, en remplacement de Georges Eo. Il est limogé le .

Repères[modifier | modifier le code]

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

  • 1985/88 : Tourbillon FC N'Djaména (Tchad)
  • 1989/90 : Tonnerre Yaoundé (Cameroun) 32 matchs, 18 buts
  • 1990/91 : FC Nantes (France) 19 matchs, 2 buts.
  • 1991/92 : FC Nantes (France) 25 matchs, 4 buts.
  • 1992/93 : FC Nantes (France) 31 matchs, 10 buts.
  • 1993/94 : FC Nantes (France) 26 matchs, 8 buts.
  • 1994/95 : FC Nantes (France) 32 matchs, 12 buts.
  • 1995/96 : FC Nantes (France) 34 matchs, 15 buts.
  • 1996/97 : FC Nantes (France) 35 matchs, 21 buts.
  • 1997/98 : AS Monaco (France) 13 matchs, 1 but.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Carrière d'entraîneur / dirigeant[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]