Janna Gur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Janna Gur, photo:Eilon Paz

Janna Gur (en hébreu: ז'אנה גור, née en 1958 à Riga) est une journaliste et éditrice israélienne d'origine lettonne, connue surtout comme auteure de livres de gastronomie

Biographie[modifier | modifier le code]

Janna Gur naît à Riga, en Lettonie, alors dans l'Union soviétique, comme fille unique d'un médecin et mathématicien juif.

En 1974 elle émigra avec sa famille en Israël et s'établit a Beer Sheva. Elle fit des études de littérature anglaise et Histoire de l'art à lUniversité hébraïque de Jérusalem, ensuite servit dans la flote militaire comme enseignant d'anglais technique et puis comme traductrice. Après le service militaire, elle prit le deuxième degré en lettres, spécialité traduction. Pour financer ses études elle travailla comme hôtesse d'air de la société El Al. Pendant ses voyages à travers le monde, elle commença à s’intéresser à la gastronomie. Cependant, elle traduisit des livres du russe (Boulgakov etc) et anglais (Yael Dayan etc.) en hébreu.

En 1984 elle rencontra son futur mari, Ilan Gur, journaliste et éditeur, qui dirigeait alors le magazine «El Hayam». Les deux fondèrent ensuite en novembre 1990 le mensuel «Al Hachoulkhan» (Sur la table). Son premier numéro apparut un mois avant le déclenchement de la Guerre du Golfe. À ses débuts un bulletin modeste destiné surtout aux professionistes de la cuisine, cette revue continua à apparaître jusqu'à nos jours et devint le principal magazine gastronomique d’Israël,ouvert vers le grand public. Depuis le 3e numéro, Janna Gour en est le rédacteur en chef.

Dans les années 2000-2002 elle présenta une rubrique gastronomique au journal de matin « Boker tov Israel » (Bonjour Israël) du premier canal de la télé. Depuis, elle est souvent entrevue dans les média, sur des sujets culinaires.

En 2001, sous la direction de Janna Gur, « Al Hachoulkhan » est devenue maison d'édition de livres gastronomiques. Une initiative de Gur fut aussi la série de livres intitulée "Vendredi – ton aide cuisinier", qui se proposa d'introduire ses lecteurs dans l'art culinaire.

Le livre de la Nouvelle cuisine israélienne[modifier | modifier le code]

En 2007 Janna Gur fit sortir en anglais le livre "The Book of New Israeli Food" dédié à la renaissance de la culture gastronomique d'Israël. Le livre, qui est devenu un best seller en Israël, contient 200 recettes accompagnées des histoires sur des divers aspects de la gastronomie locale – huile, vin, la culture du "mangal", les marchés, etc. Le premier chapitre décrit l'histoire de la gastronomie israélienne, dès les débuts bibliques, passant par les recettes des différentes communautés juives de la Diaspora et jusqu'au melting pot de la cuisine israélienne en développement. À côté des recettes de cuisine communautaires, y sont publiées des recettes des chefs cuisiniers ou pâtissiers israéliens connus– Erez Komorowski, Daniel Zach, Avi Steinitz. Hans Bertele, Raphi Cohen, etc.

Le livre contient des chapitres consacrés aux salades, - depuis la "salade israélienne" de légumes, jusqu'aux "mezet" traditionnels et actuels, les mets de la rue et du marché, - comme la shawarma, le falafel, les Börek, etc., "délices simples" (les soupes ou potages, les mets de riz, les "remplis", les poissons, poulets, le "grill", les hits du mangal, etc., ainsi que la cuisine de sabbat, (la soupe de poulet, le khamine ou tcholent, les pâtisseries de sabbat, les mets spécifiques aux fêtes juives et musulmanes).

Les collaborateurs de Janna Gur dans l'édition du livre ont été Rami Hahn, Orli Peli-Bronstein, Ruth Oliver, Adam Montefiore, les photos appartenant à Eilon Paz.

La version en allemand du livre apparut en 2007 de l'éditeur Umschau, et la version américaine de l'éditeur Schocken Books du groupe Random House (2008). Le livre fut apprécié par les critiques de gastronomie, étant élu par le magazine "Food and Wine" comme un des 25 meilleurs livres gastronomiques de l'année 2009.

Saveurs fraîches d'Israël[modifier | modifier le code]

Autre livre de Janna Gur, "Fresh Flavours from Israel" , qui a été traduit aussi en français sous le titre "Saveurs fraîches d'Israël; 60 délicieux souvenirs du pays du lait et du miel" (Éd. Mangeclous 2011) contient 60 recettes propres à la tradition des communautés d'Israël (y compris le soi-disant "sandwich tunisien", le "sabich" des Juifs de Babylone, un potage des Juifs yéménites, le Gehackte Leber de Juifs Ashkénazes etc) mais aussi à la cuisine de la jeune nation israélienne en procès de cristallisation.

En 2010 Janna Gur écrivit le premier cours sur la cuisine israélienne dans le cadre des cours online "New York Times Knowledge Network". Elle est mêlée aussi dans des projets pour la conservation des cuisines traditionnelles juives de diverses communautés.

Liens externes[modifier | modifier le code]