Jānis Pujats

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Janis Pujats)
Aller à : navigation, rechercher
Jānis Pujats
Image illustrative de l'article Jānis Pujats
Biographie
Naissance 14 novembre 1930
à Nautrani (Lettonie)
Ordination sacerdotale 29 mars 1951 par
Mgr Antonijs Springovics
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
21 février 1998 in pectore
21 février 2001 par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Silvia
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 1er juin 1991 par le
card. Francesco Colasuonno
Dernier titre ou fonction Archevêque émérite de Riga (Lettonie)
Archevêque de Riga (Lettonie)
8 mai 1991 – 19 juin 2010
Précédent Julijans Vaivods
(admin. apostolique)
Zbigņev Stankevičs Suivant

Blason
« Ad Jesum Per Mariam »
(« À Jésus, par Marie » )
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jānis Pujats, né le 14 novembre 1930 à Nautrani en Lettonie, est un cardinal letton, archevêque émérite de Riga depuis 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Jānis Pujats est ordonné prêtre le 29 mars 1951 pour le diocèse de Riga.

Il s'investit dans divers ministères paroissiaux tout en enseignant l'histoire et la liturgie aux séminaristes de son diocèse. Lors de la réforme liturgique menée par le pape Paul VI suite aux orientations du concile Vatican II, il a conduit la publication des nouveaux livres liturgiques en Lettonie.

En 1979, il est nommé à des fonctions au niveau diocésain comme vicaire général, mais il doit les abandonner sous la pression du KGB en 1984 et retourne alors en paroisse.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé archevêque de Riga, capitale de la Lettonie, le 8 mai 1991, il est consacré le 1er juin suivant par le cardinal Francesco Colasuonno.

Il a présidé la conférence épiscopale lettonne.

Il se retire le 19 juin 2010 à quelques mois de son quatre-vingtième anniversaire.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal in pectore (c'est-à-dire sans que son nom soit rendu public) par Jean-Paul II le 21 février 1998. Son nom a été révélé lors du consistoire suivant, le 21 février 2001. Il porte alors le titre de cardinal-prêtre de Santa Silvia.

Articles connexes[modifier | modifier le code]