Jang Seoknam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jang Seoknam
JangSeoNam1.jpg
Jang Seoknam en 2013.

Hangeul 장석남
Hanja 張錫南
Romanisation révisée Jang Seok-nam
McCune-Reischauer Chang Sŏk-nam

Jang Seoknam (hangeul : 장석남), né le 3 août 1965 à Incheon en Corée du Sud, est un poète sud-coréen[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jang Seoknam est né le 3 août 1965 à Incheon en Corée du Sud. Jang a obtenu un diplôme de premier cycle en création littéraire à l'Institut des Arts de Séoul et un doctorat en littérature à l'université Inha. Depuis 2003, il travaille en tant que professeur adjoint à l'université des femmes Hanyang[2]. Jang réalise ses débuts littéraires en tant que poète alors qu'il n'a qu'une vingtaine d'années[3] en remportant le Concours du Nouvel Écrivain parrainé par le magazine Kyunghyang Shinmun[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

L'institut de littérature en Corée du Sud présente le poète Jang comme un artiste « (montrant) la stature d'un grand poète lyrique avec la pureté de la mémoire et un sens aigu de la langue ».

Dans l'avant-propos de sa première collection de poésie intitulée Une volée d'oiseaux (Sae ddedeul egero ui mangmyeong), il avoue rêver tous les jours de fusionner sa vie avec la musique. La littérature est pour lui simplement un code, un signe qui ne peut être compris par un non-voyant alors que la musique peut être comprise par tout le monde. C'est certainement une revendication surprenante pour un poète. Mais Jang affirme que « la poésie est un beau radeau qu'il faut savoir prendre pour obtenir de la musique, de la danse, des flammes ». La plupart des poètes soulignent les qualités transcendantales de la langue, mais Jang ne mystifie pas la poésie, la considérant plutôt comme un moyen d'atteindre quelque chose de différent de l'absolu[4].

Constamment en train d'absorber les idées du monde et les normes morales, la langue est considérée par Jang comme impure et polluée. Pourtant, la langue ne peut jamais être abandonnée dans la mesure où elle est le vecteur essentiel pour la transmission de la pensée humaine. Bien qu'elle soit impure, le poète essaie de créer une symbiose entre l'expression, la langue et des mondes vu comme idéaux comme la danse et la musique[4].

Cette vision du monde du poète rend sa poésie « musicale », pas dans le sens des rythmes ou des sons, mais dans le sens que ses poèmes aspirent à atteindre la pureté de la musique. En quelque sorte, le poète cherche à recréer un monde esthétique idéal[4].

Les grands recueils de poésie de Jang comprennent Une volée d'oiseaux (Sae ddedeul egero ui mangmyeong, 1991), Maintenant, faire de mon mieux pour ne languir de personne (Jigeumeun ganshinhi amudo geureopji anheul muryeop, 1995), Les larmes aux yeux (Jeojeun nun, 1998), La douleur dans mon cœur (Oen jjok gaseum araeggae e on tongjeung, 2001), et Où vont les sourires ? (Misoneun eodiro gashiryeoneunga, 2006)[5].

Pour ses réalisations littéraires Jang a été récompensé par le Prix Gim Suyeong en 1992, par le Prix de littérature contemporaine (Hyundae Munhak) en 1999, et par le Prix littéraire Midang en 2010[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Collections de poésies

  • Une volée d'oiseaux (Sae ddedeul egero ui mangmyeong, 1991
  • Maintenant, faire de mon mieux pour ne languir de personne (Jigeumeun ganshinhi amudo geureopji anheul muryeop, 1995)
  • Les larmes aux yeux (Jeojeun nun, 1998); Pain in my heart (Oen jjok gaseum araeggae e on tongjeung, 2001)
  • Où vont les sourires ? (Misoneun eodiro gashiryeoneunga, 2006)

Références[modifier | modifier le code]

  1. ”Jang Seok Nam" LTI Korea Datasheet available at LTI Korea Library or online at: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  2. a, b et c « Naver Search », sur naver.com, Naver (consulté le 14 décembre 2013)
  3. S|"Jang Seok Nam" LTI Korea Datasheet available at LTI Korea Library or online at: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  4. a, b et c Source-attribution|"Jang Seok Nam" LTI Korea Datasheet available at LTI Korea Library or online at: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  5. "Jang Seok Nam" LTI Korea Datasheet available at LTI Korea Library or online at: http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#