Jane Vance Rule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jane Vance Rule, C.M., O.B.C. (28 mars 1931 - 27 novembre 2007) est une écrivaine canadienne, auteur de romans et d'ouvrages relatifs au saphisme.

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Elle naquit à Plainfield, New Jersey et était la fille aînée de Charlotte Jane (née Hink) et d'Arthur Richards Rule. Elle était, a-t-elle dit, un garçon manqué et se sentit de plus en plus à part puisqu'elle mesurait près de deux mètres et était dyslexique. À 15 ans elle lut Le Puits de solitude et elle écrivit par la suite : « Tout d'un coup je me suis rendu compte que j'étais un monstre. »

Elle fit ses études au Mills College en Californie où elle obtint son diplôme en 1952, vécut en Angleterre un bref moment et entra en relation avec le critique John Hulcoop. Elle enseigna à l'Académie Concord dans le Massachusetts où elle rencontra Helen Sontoff dont elle tomba amoureuse. Elle alla travailler avec Hulcoop à l'Université de la Colombie-Britannique à Vancouver en 1956, mais Hélène Sontoff lui rendit visite et toutes deux commencèrent à vivre ensemble.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1964, elle publia Desert of the Heart, après vingt-deux refus de la part des éditeurs. Le roman montrait deux femmes qui tombaient amoureuses l'une de l'autre et il valut à son auteur de recevoir un flot de lettres de femmes « très malheureuses, voire désespérées », qui se sentaient seules et malheureuses. À la suite de son roman elle fut recherchée par les médias canadiens, et plus tard elle écrivit : « Pour les médias j'étais devenue la seule lesbienne au Canada. Un rôle que je n'ai accepté que peu à peu et à contrecœur et dont je me suis servie pour éduquer les gens comme je le pouvais. » En 1976 elle s'installa à l'île Galiano et y resta jusqu'à la fin de sa vie. En 1985, son roman fut porté à l'écran par Donna Deitch avec le titre Desert Hearts. The Globe and Mail en a dit : « Ce film compte parmi les premières oeuvres et les plus estimées qui montre une relation lesbienne sous un jour favorable. »

Elle siégea à la direction de la Writers' Union of Canada (« Union des écrivains du Canada »). Ouvertement lesbienne, elle défendit avec ardeur à la fois la liberté d'expression et les droits des homosexuels, y compris dans les différentes controverses où fut plongé le magazine gay The Body Politic.

En 1989, elle fit don d'une collection de ses écrits à l'Université de la Colombie-Britannique. Elle fut reçue dans l'Ordre de la Colombie-Britannique en 1998, et dans l'Ordre du Canada en 2007. Au sujet de cet honneur elle fit cette remarque : « J'ai choisi le Canada il y a plus de 50 ans. Il m'est donc très agréable que le Canada m'ait choisie ». Memory Board (1987) et After the Fire (1989) furent tous deux nominés pour le Ethel Wilson Fiction Prize.

Jane Rule et Sontoff vécurent ensemble jusqu'à la mort de cette dernière en 2000. Jane Rule surprit certains membres de la communauté gay en se déclarant contre le mariage homosexuel, allant jusqu'à écrire : « Être forcé de revenir dans la cage hétérosexuelle de la vie de couple n'est pas un pas en avant, mais un pas en arrière dans les définitions des rapports que nous impose l'État. Après tout ce que nous avons appris, nous devrions aider nos frères hétérosexuels et sœurs à s'échapper de leur prisons définies par l'État, et non les y rejoindre volontairement. »

Elle mourut à l'âge de 76 ans le 28 novembre 2007, chez elle, sur l'île Galiano, des suites de complications dues à un cancer du foie, et refusant tout traitement qui l'éloignerait de l'île.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Desert of the Heart (1964)
  • This Is Not for You (1970) Naiad Press
  • Against the Season (1971) Naiad Press
  • Lesbian Images (1975) The Crossing Press
  • Theme for Diverse Instruments (1975)
  • The Young in One Another's Arms (1977) Naiad Press
  • Contract With the World (1980)
  • Outlander (Jane Rule novel)|Outlander (1981) Naiad Press
  • Inland Passage and Other Stories (1982) Naiad Press
  • A Hot-Eyed Moderate (1985) Naiad Press
  • Memory Board (1987) Naiad Press
  • After the Fire (novel)|After the Fire (1989) Naiad Press

Notes[modifier | modifier le code]

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

  • Ellen Bosman. “Jane Rule Publishes Lesbian Images.” in Gay, Lesbian, Bisexual Transgender Events. Pasadena, CA: Salem Press, 2006. 287-289.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]