Jane Novak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Novak.

Jane Novak

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Avec William S. Hart, dans Three Word Brand (1921)

Nom de naissance Johana Barbara Novak
Naissance 12 janvier 1896
Saint-Louis
Missouri, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 3 février 1990 (à 94 ans)
Los Angeles (Woodland Hills)
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables The Innocent Sinner (1917)
Le Voyou (1925)
Hollywood Boulevard (1936)
La Femme à l'écharpe pailletée (1950)
De g. à d. : Harold Lloyd, inconnu, Jane Novak, inconnu et Roy Stewart, dans From Italy's Shores (1915)
De g. à d. : inconnu, Jane Novak et Rupert Julian, dans The Fire Flingers (1919)

Jane Novak est une actrice américaine, née Johana Barbara Novak le 12 janvier 1896 à Saint-Louis (Missouri), morte le 3 février 1990 à Los Angeles — Quartier de Woodland Hills (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant la période du muet, à partir de 1913, Jane Novak contribue à près de quatre-vingt-dix films américains, dont de nombreux courts métrages dans les années 1910. Son dernier film muet est le western (elle en tourne plusieurs) Le Peau-rouge (en) de Victor Schertzinger, avec Richard Dix, sorti en 1929.

Entretemps, elle apparaît notamment dans The Innocent Sinner de Raoul Walsh (1917, avec Miriam Cooper et Charles Clary) et Notre héros de Frank Borzage (1925, avec Madge Bellamy et Leslie Fenton). Mentionnons aussi sa participation au film britannique The Prude's Fall (1924, avec Miles Mander) et au film germano-britannique Le Voyou (1925, avec Walter Rilla), tous deux réalisés par Graham Cutts.

Après le passage au parlant, Jane Novak collabore à seulement quatorze autres films américains (parfois dans des petits rôles non-crédités), disséminés de 1936 à 1954, dont Hollywood Boulevard de Robert Florey (1936, avec John Halliday et Marsha Hunt), La Furie du désert de Lewis Allen (1947, avec John Hodiak et Lizabeth Scott) et La Femme à l'écharpe pailletée de Robert Siodmak (1950, avec Barbara Stanwyck et Wendell Corey).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

(films américains, sauf mention contraire)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :