Jane McCrea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Détail de La Mort de Jane McCrea, tableau de John Vanderlyn peint en 1804.

Jane McCrea (parfois orthographié McCrae ou MacCrae, née le 1752 – morte le 27 juillet 1777, était une jeune femme qui aurait été tuée par des Amérindiens associés à l'armée britannique du général John Burgoyne durant la Guerre d'indépendance américaine. Elle était fiancée à un loyaliste servant dans les troupes de Burgoyne. Sa mort suscita l'indignation et déclencha une augmentation du nombre de recrutement dans les rangs des patriots.

La propagande qui suivit accentua grandement sa beauté ; et le fait qu'elle avait été associée aux Loyalistes (même si sa famille servait surtout la cause patriote) porta un coup aux déclarations des Britanniques, qui disaient pouvoir protéger les Loyalistes. L'incapacité de Burgoyne à punir les assassins présumés sapa également l'assertion des Britanniques qui les présentait comme plus civilisés dans leur conduite de la guerre. Cette propagande contribua au succès du recrutement des Patriots dans l'État de New York pendant plusieurs années. Le fiancé de McCrea, touché par l'affaire, ne se serait jamais marié. L'histoire de la vie et de la mort de cette jeune femme entra dans le folklore américain et fut utilisée plus tard par James Fenimore Cooper dans Le Dernier des Mohicans.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Thomas Anburey, Travels Through the Interior Parts of America, Carlisle, MA, Applewood Books,‎ 2007 (première édition en 1789) (ISBN 9781429000154, lien OCLC?)
  • (en) James Phinney Baxter et William Digby, The British invasion from the north, Albany, NY, J. Munsell's Sons,‎ 1887 (lien OCLC?, lire en ligne)
  • (en) Henry Belcher, The first American civil war: first period,1775–1778, London, Macmillan,‎ 1911 (lien OCLC?, lire en ligne)
  • (en) Barbara Graymont, The Iroquois in the American Revolution, New York, Syracuse University Press,‎ 1972 (ISBN 9780815601166, lien OCLC?)
  • (en) M. Paul Holsinger, War and American Popular Culture: a Historical Encyclopedia, Volume 1998, Westport, CT, Greenwood Publishing Group,‎ 1999 (ISBN 9780313299087, lien OCLC?)
  • (en) Raymond C Houghton, A Revolutionary War Road Trip on US Route 4, Delmar, NY, Cyber Haus,‎ 2004 (ISBN 9781931373098, lien OCLC?)
  • (en) Richard M Ketchum, Saratoga: Turning Point of America's Revolutionary War, New York, Henry Holt,‎ 1997 (ISBN 9780805061239, lien OCLC?)
  • (en) Benson Lossing, The Life and Times of Philip Schuyler, Volume 2, New York, Sheldon,‎ 1872 (lien OCLC?, lire en ligne)
  • (en) Robert H Mottram, In Search of America's Heartbeat, Minneapolis, MN, Hillcrest Publishing Group,‎ 2007 (ISBN 9781934248362, lien OCLC?)
  • (en) Vitoria Rushworth, Battles of the American Revolution, Saratoga, Pelham, NY, Benchmark Education Company,‎ 2005 (ISBN 9781410851093, lien OCLC?)
  • (en) David Starbuck, « The Mystery of the Second Body: A forensic investigation of Jane McCrea's final resting place », Plymouth Magazine,‎ Winter 2006 (consulté le 15/05/2009)
  • (en) Christopher Ward, The War of the Revolution, New York, Macmillan,‎ 1952 (ISBN 9781616080808, lien OCLC?)