Jane (film, 2007)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jane.

Jane

Titre original Becoming Jane
Réalisation Julian Jarrold
Scénario Kevin Hood
Sarah Williams
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Blueprint Pictures
Ecosse Films
Octagon Films
Scion Films Limited
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Film biographique
Sortie 2007
Durée 112 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Jane (Becoming Jane) est un film de Julian Jarrold sorti le , qui raconte la biographie romancée de l'auteur Jane Austen.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1795, Tom Lefroy (James McAvoy), un jeune Irlandais immature et noceur, est envoyé par son riche oncle et tuteur chez des cousins du Hampshire, dans l’espoir qu’il y acquerra un brin de sagesse. Son arrivée ne passe pas inaperçue auprès de la jeune Jane Austen (Anne Hathaway), écrivaine du dimanche et fille d’un modeste pasteur. D’abord rebutée par les mauvaises manières du jeune hôte de ses voisins, Jane se laisse peu à peu conquérir par les attentions de ce dernier à son égard. Cependant, les conventions sociales les empêcheront d'être ensemble. En effet, à cette époque, les mariages se basaient plus sur l'argent que sur le réel amour. Ainsi, leur pauvreté réciproque et les pressions familiales finiront par les séparer. Cette histoire inspirera sûrement Jane Austen dans ses nombreux romans.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

  1. First impressions
  2. Hampshire
  3. Bond Street Airs
  4. The Basingstoke Assembly
  5. A game of Cricket
  6. Selbourne Wood
  7. Lady Gresham
  8. Advice from a Young Lady
  9. Laverton Fair
  10. To the ball
  11. Rose garden
  12. Mrs. Radcliffe
  13. Goodbye, Mr Lefroy
  14. Distant lives
  15. The messenger
  16. An adoring Heart
  17. Runaways
  18. A letter
  19. To be apart
  20. Twenty years later
  21. A last reading

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Adapter les romans de Jane Austen n'était pas nouveau au cinéma. En effet, plusieurs versions d'Orgueil et Préjugés existent (Coup de foudre à Bollywood, Orgueil et Préjugés de Joe Wright). Cependant, c'est la première fois qu'un film était entièrement consacré à la vie de l'auteur.
  • Beaucoup de critiques ont souligné le fait qu'il n'y ait pas de véritables preuves que Jane ait vécu l'histoire d'amour racontée dans le film. Il est vrai que le réalisateur ne s'est inspiré que de quelques événements connus (les deux jeunes gens se sont rencontrés à Noël 1795 dans le Hampshire, Jane s'est rendue à Londres chez l'oncle de Lefroy et Lefroy a appelé sa fille Jane).
  • L'actrice Anne Hathaway s'est beaucoup investie dans le rôle de Jane Austen. Ainsi, elle s'est appliqué pour effacer son accent américain et a même appris les bases du langage des signes pour rendre crédibles ses scènes avec son frère sourd.
  • Les actrices Julie Walters, Helen McCrory et Maggie Smith avaient déjà joué ensemble dans la saga Harry Potter. Cependant, elles n'avaient pas beaucoup de scènes en commun dans les films sur le petit sorcier.

Box-office[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]