Jan de Baen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Johan de Witt, Jan de Baen

Jan de Baen (20 février 1633, Haarlem – 1702, La Haye) est un peintre néerlandais du siècle d'or.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jan de Baen est né le 20 février 1633 à Haarlem aux Pays-Bas. Il perd ses parents alors qu'il est très jeune. Il vit chez son oncle Hinderk Pyman (ou Piemans) à Emden. Il apprend la peinture auprès de son oncle, lui-même peintre. De 1645 à 1648, il vit à Amsterdam où il est l'élève du peintre Jacob Adriaensz Backer.

Après avoir terminé son apprentissage, Jan de Baen a travaillé pour la cour de Charles II d'Angleterre en exil. À la restauration anglaise, il se sépare de son mécène, et s'installe à La Haye où il restera jusqu'à la fin de sa vie. L'électeur de Brandebourg l'a sollicité pour qu'il travaille à la cour de Berlin, mais sans succès. Il est le professeur de Jacobus de Baen (vraisemblablement son fils), Johann Friedrich Bodecker, Denys Godijn, Hendrik van Limborch, Nicolaes van Ravesteyn, Petro van Rijs, Jan van Sweel, et Johannes Vollevens.

Jan de Baen meurt en 1702 et est inhumé le 8 mars 1702 à La Haye.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Portrait de Willem Joseph, Baron de Gand, lieutenant amiral[1], Rijksmuseum, Amsterdam
  • Portrait de Johanna le Gillon[2], Rijksmuseum, Amsterdam
  • Portrait de Johann de Witt, grand pensionnaire de Hollande[3], Rijksmuseum, Amsterdam
  • Portrait de Cornelis de Witt, maire de Dordrecht[4], Rijksmuseum, Amsterdam

Références[modifier | modifier le code]