Jan Swafford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jan Swafford

Nom de naissance Jan Johnson Swafford
Naissance 10 septembre 1946
Chattanooga (Tennessee)
Lieux de résidence Environs de Boston
Activité principale Compositeur, musicologue
Style Musique classique
(musique symphonique
musique de chambre)
Activités annexes Historien de la musique
biographe musical
chroniqueur musical
Années d'activité Depuis 1975
Formation Université Harvard
Université Yale
Enseignement Université Tufts
Conservatoire de Boston

Jan Swafford, de son nom complet Jan Johnson Swafford, né le 10 septembre 1946 à Chattanooga (Tennessee)[1], est un compositeur et musicologue américain, qui enseigne la composition[2] au Conservatoire de Boston[3] (The Boston Conservatory) et l'écriture musicale à l'Université Tufts, où il est « 1=Lecturer in English », avec expertise en composition musicale[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jan Swafford a obtenu son baccalauréat ès arts à l'Université Harvard, puis son mastère de musique et son doctorat d'arts musicaux à l'École de musique de Yale, au sein de l'Université Yale. Il a notamment eu pour professeurs les compositeurs Jacob Druckman[5] et Earl Kim[6], à l'Université Yale, et Betsy Jolas, à Tanglewood[7].

Avant de pouvoir se consacrer exclusivement à la composition musicale et à son enseignement, il a exercé divers métiers, comme employé de bureau, instituteur, journaliste, compositeur de jingles et historien militaire[7].

Il est l'auteur de deux biographies musicales l'une consacrée à Charles Ives Charles Ives: A Life with Music — qui fut retenue pour le National Book Critics Award de biographie[4], et est par ailleurs membre dirigeant de la Charles Ives Society[8] — et l'autre sur Johannes Brahms, ainsi que d'un Vintage Guide to Classical Music, et est auteur de chroniques musicales sur les ondes du réseau radiophonique NPR et dans les colonnes du magazine Slate[9],[10].

Les compositions de Jan Swafford, très lyriques et alliant librement tonalité et atonalité, ont été qualifiées de « néo-romantiques » dans leur style[11]. Sa musique est également très influencée par les musiques du monde, notamment la musique indienne et la musique balinaise, ainsi que par le jazz et le blues. Les titres de ses œuvres révèlent une inspiration constante provenant de la nature et du paysage. Le compositeur voit son propre travail comme une sorte de classicisme : un souci de clarté, de franchise et d'expression, ou comme il le dit lui-même, « une musique qui semble familière bien qu'elle soit nouvelle », et « des œuvres qui sonnent comme elles sont écrites ».

Parmi ses œuvres orchestrales les plus notables, peuvent être citées Landscape With Traveler (1979-80), After Spring Rain (1981-82) et From the Shadow of the Mountain (2001), le quintette pour piano Midsummer Variations (1985), le quatuor pour piano quartet They Who Hunger (1989), et le trio pour piano They That Mourn, composé en 2002, en hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001 et à leurs proches. Ses compositions musicales ont remporté divers prix et bourses, dont une bourse de composition, accordée en 1990 par le National Endowment for the Arts, pour soutenir la composition d'un trio pour piano et d'un opéra pour orchestre de chambre[12], ainsi que deux bourses accordées par la Fondation des artistes du Massachusetts (Massachusetts Artists Foundation), ou encore une bourse accordée par le Tanglewood Musical Center[13].

Jan Swafford est chargé de cours à l'Université Tufts[4]. Il travaille actuellement sur une pièce pour solo de violoncelle, ainsi que sur une biographie de Beethoven[14], dont la publication future est annoncée chez l'éditeur Houghton Mifflin Harcourt[15].

Œuvres musicales[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Passage
  • 1976 : Peel
  • 1980 : Landscape With Traveler
  • 1982 : Shore Lines
  • 1983 : Labyrinths
  • 1983 : Music Like Steel Like Fire
  • 1984 : In Time of Fear
  • 1985 : Midsummer Variations
  • 1988 : Chamber Sinfonietta
  • 1989 : They Who Hunger
  • 1991 : Requiem in Winter
  • 1993 : Iphigenia Choruses

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1992 : The Scott Chamber Players (Beverly Scott, alto ; Sylvia Patterson-Scott, piano ; Lisa Scott, violon ; Perry SCott, violoncelle ; Gregory Scott Dugan, contrebasse) — New World Records, NWCRI633, février 2007, ASIN: B002LEBYCG[16]. — Interprétations :
    • Jan Swafford : Midsummer Variations, for piano quintet (1985, 15:40) + They Who Hunger, for piano quartet (1989, 21:13) ;
    • Glen Gass : String Trio (1983, 3 mouvements, 15:09) + Piano Quartet (1987, 4 mouvements, 15:09)

Œuvres écrites[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Gale (published by), Contemporary Authors : A Bio-Bibliographical Guide to Current Writers in Fiction, General Nonfiction, Poetry, Journalism, Drama, Motion Pictures, Television, vol. 167, novembre 1998, (ISBN 9780787626693) — Article « Swafford, Jan Johnson (1946-) »

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en), David M. Cummings, International Who's Who in Music and Musician's Directory: Classical and Light Classical Music, 17th Edition, éditions Routledge, Londres, 2000, 863 p., (ISBN 978-0-948875-53-3) — Notice « SWAFFORD Jan (Johnson) », p. 626.
  2. (en), page « Music Faculty », section « Composition », sur le site bostonconservatory.edu.
  3. Au sujet du Conservatoire de Boston, consulter éventuellement l'article Boston Conservatory, sur Wikipédia en anglais.
  4. a, b et c Fiche personnelle « Jan Swafford », sur le site web de l'Université Tufts.
  5. Au sujet du compositeur Jacob Druckman, consulter éventuellement l'article Jacob Druckman, sur Wikipédia en anglais.
  6. Au sujet du compositeur Earl Kim, consulter éventuellement l'article Earl Kim, sur Wikipédia en anglais.
  7. a et b (en), page de notes annexe de la page « “The Scott Chamber Players”, playing works by Jan Swafford and Glen Gass ».
  8. charlesives.org The Charles Ives Society, Inc. Board of Directors
  9. Liste des chroniques de Jan Swafford (en anglais), sur le site Slate.com.
  10. Liste des articles de Jan Swafford (en français), sur le site Slate.fr.
  11. Au sujet du néoromantisme en musique, voir éventuellement l'article Neoromanticism (music), sur Wikipédia en anglais.
  12. (en), National Endowment for the Arts, 1990 Annual Report, 341 p., 11,0 Mo. Voir p. 195.
  13. Sur le Tanglewood Musical Center, consulter éventuellement l'article Tanglewood Music Center, sur Wikipédia en anglais.
  14. Cette biographie de Beethoven est annoncée sous deux formes : livre imprimé et e-book, complétés par un site web incluant par exemple des exemples musicaux audio et des partitions. Source :
  15. (en), (non signé), page « Jan Swafford : The Boston Conservatory », sur le site web du Boston Symphony Orchestra.
  16. (en), page « The Scott Chamber Players », sur le site DRAM, maintenu par la fondation « Anthology of Recorded Music, Inc. »