Jan Ladislav Dussek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gravure du portrait de Jan Ladislav Dussek publiée en 1867
Gravure du portrait de Jan Ladislav Dussek publiée en 1867

Jan Ladislav Dussek (Dusík) est un compositeur et pianiste tchèque, né le à Čáslav (Bohême) et mort le à Saint-Germain-en-Laye (France)

Biographie[modifier | modifier le code]

Dussek naît à Tschaslau (aujourd'hui Čáslav), sur l'ancienne route entre Prague et Vienne. Fils d'un cantor et organiste réputé. Il se met au piano dès cinq ans, à l'orgue à neuf et compose dès l'âge de 13 ans, une messe solennelle. Après 1778, il séjourne successivement à la Haye près du stathouder, au service du comte néerlandais Männer et débute une carrière de concertiste. Il publie ses premières œuvre. À Hambourg, il se perfectionne toute une saison avec Carl Philipp Emanuel Bach. Le maître l'encourage à mettre en pratique ses idées nouvelles. En 1783, il est à Saint-Pétersbourg, où il évite le goulag par la protection du prince Radziwill. Il se dirige vers Paris qu'il atteint en 1786, en passant par Berlin, Mayence, Cassel, Franckfort. Il quitte la France en 1789, lors de la Révolution française pour se réfugier en Angleterre. Pendant les années 1790 ses œuvres sont très souvent jouées, notamment lors des concerts Salomon à Londres avec celles de Joseph Haydn. Il se mari avec une harpiste, Sophie Corri et fonde une maison d'édition avec le père Corri. En 1800, la maison fait faillite. Pour éviter la prison, Dussek s'enfuit de nouveau à Hambourg. Il est au service du prince Louis Ferdinand de Prusse (1804–06), tué à la bataille de Saalfeld. Il passe alors au service du prince d'Isenburg (1806–07), avant de revenir à Paris et finit ses jours, retiré à Saint-Germain-en-Laye. Il y meurt le 20 mars 1812, âgé de 52 ans.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • 70 œuvres pour le piano (35 sonates, grand nombre de concertos, duos, fantaisies, rondos) et une méthode d'exécution
  • des sonates pour piano et autres instruments, notamment le violon et la flute
  • des symphonies
  • des oratorios, dont la Résurrection
  • des nombreuses œuvres pour harpe: sa mère, sa femme et sa fille furent des harpistes distinguées.

Liste complète dans la biographie en anglais de Howard Allen Craw (1970)

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externes[modifier | modifier le code]