Jan Crell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jan Crell

Johannes Crellius (26 juillet 1590, Hellmitzheim près de Nuremberg11 juin 1633), aussi connu comme Hans Krell et Jan Crell, théologien polono-allemand.

Disciple de Socin, il fut pasteur à Cracovie et y répandit sa doctrine. Comme Socin, sa christologie a rejeté la préexistence du Christ, mais a accepté la naissance virginale.

Ses principaux ouvrages sont :

  • Ad librum Hugonis Grotii quem de satisfactione Christi... (1623) ;
  • De Deo et eius attributis... (1630) ;
  • De uno Deo Patre libri duo (1631) ;
  • Tindiciae pro religionis libertate, (1637), traduit par Jacques-André Naigeon sous ce titre : De la Tolérance

Son fils, Christophe, et son petit-fils, Samuel, furent aussi de zélés unitaires : on a de ces derniers Fides primorum Christianorum, 1697.

Ses ouvrages ont influencé Voltaire, John Locke et Thomas Belsham.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.