Jan Bakelants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jan Bakelants
Image illustrative de l'article Jan Bakelants
Jan Bakelants lors du Tour de Romandie 2013
Informations
Nom Bakelants
Prénom Jan
Surnom Sterke Jan ("Jan le Costaud")
Date de naissance 14 février 1986 (1986-02-14) (28 ans)
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Équipe actuelle Omega Pharma-Quick Step
Spécialité tous terrains[1]
Grimpeur
Équipe amateur
2008 Topsport Vlaanderen (stagiaire)
Équipe professionnelle
2009
2010-2011
2012
2013
2014-
Topsport Vlaanderen
Omega Pharma-Lotto
RadioShack-Nissan
RadioShack-Leopard
Omega Pharma-Quick Step
Principales victoires
1 étape dans les grands tours
Tour de France (1 étape)

Jan Bakelants, né le 14 février 1986 à Audenarde, est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Omega Pharma-Quick Step. Il a notamment remporté une étape du Tour de France en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

En 2003, Jan Bakelants gagne l'édition juniors de la classique belge du Circuit Het Volk. Au cours de l'année suivante, il s'impose au Vlaams-Brabant Classic toujours dans la catégorie juniors. Lors du Triptyque ardennais de 2006, il remporte la deuxième étape à Polleur. Il explose au cours de la saison 2008 avec dix succès. Il remporte le classement général du Circuit des Ardennes devant Brian Vandborg. Il termine troisième du championnat de Belgique espoirs à La Roche avant de remporter une étape et le classement final du Tour de l'Avenir. Il est lauréat du Vélo de cristal de meilleur jeune cycliste belge de l'année.

2009, Première année pro chez Topsport[modifier | modifier le code]

Jan Bakelants devient coureur professionnel en 2009 au sein de l'équipe continentale professionnelle belge Topsport Vlaanderen. Durant cette saison, il est notamment deuxième du Grand Prix de la Forêt-Noire et neuvième de l'Eneco Tour en terminant dans le top 10 d'une étape. Il termine aussi 10e du classement général sur le Ster Elektrotoer. Sans oublier sa 5e place sur la Flèche brabançonne.

2010-2011, Les premiers grands tours[modifier | modifier le code]

En 2010, il est recruté par l'équipe Omega Pharma-Lotto. Il dispute cette année-là ses premiers grands tours, le Tour d'Italie, qu'il termine 36e et le Tour d'Espagne qu'il termine à la 17e place. En fin de saison, il est sélectionné en équipe nationale pour le championnat du monde sur route. En 2011 toujours chez Omega Pharma-Lotto, Bakelants participe une nouvelle fois au Tour d'Italie qu'il termine cette fois 23e en réussisant un top 5 sur la 17e étape et le Tour d'Espagne à la 31e place terminant 10e de la 3e étape. Il termine également 13e du Tour de Suisse.

2012, RadioShack-Nissan[modifier | modifier le code]

Fin 2011, Jan Bakelants signe un contrat avec la formation RadioShack, dirigée par son compatriote Johan Bruyneel. Cette équipe fusionne dans la foulée avec Leopard-Trek pour donner une nouvelle formation baptisée RadioShack-Nissan. Jan Bakelants déclare à cette occasion avoir reçu la confiance de Johan Bruyneel, ainsi que quelques garanties quant à son rôle au sein du nouvel effectif[2]. Durant la saison, il termine 6e du Tour Down Under. Il ne participe pas au Tour de France mais toujours au Tour d'Italie qu'il termine cette fois 34e et au Tour d'Espagne qu'il termine 22e.

2013, premier Tour de France, premier maillot jaune[modifier | modifier le code]

En 2013, Bakelants est opéré du genou droit au mois de mars, ce qui le prive des classiques du mois d'avril[3]. En juin, il termine troisième de son championnat national et troisième du Tour de Luxembourg. Il participe au tour de France pour la première fois et remporte la 2e étape entre Bastia et Ajaccio, s'emparant du maillot jaune pour deux jours. Bakelants termine 18e du classement général. Il continue dans sa lancée en obtenant la quatrième place finale de l'Eneco Tour, son meilleur résultat sur une course à étapes World Tour jusque là. Ensuite, il s'impose en septembre sur le Grand Prix de Wallonie en battant au sprint Thomas Voeckler.

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 2013 : 18e, vainqueur de la 2e étape, Jersey yellow.svg maillot jaune pendant 2 jours

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Classement mondiaux[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jan Bakelants », sur radioshackleopardtrek.com (consulté le 27 août 2013)
  2. (fr) « Bakelants: "Je franchis une étape supplémentaire!" », sur cyclismebelge.be (consulté le 27 décembre 2011)
  3. « Jan Bakelants privé des classiques de printemps », sur lavenir.net (consulté le 10 mars 2013)
  4. Initialement dix-neuvième, Jan Bakelants est classé dix-septième après déclassement d'Ezequiel Mosquera et David García Dapena.
  5. « Classement général du Tour d'Espagne 2010 », sur uci.ch (consulté le 26 mai 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :