Jampa Phuntsok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jampa.
Jampa Phuntsok

Qiangba Puncog (aussi appelé Jampa Phuntsok ou Champa Phuntsok; Chinois: 向巴平措; Pinyin: Xiàngbā Píngcuò), né en mai 1947 à Chamdo dans l'ancien (Kham) occidental, fut, de 2003 à 2010, le président du gouvernement populaire de la région autonome du Tibet située en République populaire de Chine[1].

Il adhère au parti communiste de Chine en mai 1974[1].

En 1975, il obtient son diplôme d'ingénieur en construction mécanique à l'université de Chongqing (Chine du Sud-ouest)[1].

Selon l'association Freedom House, le pouvoir de décision au Tibet est entre les mains du secrétaire général du Parti Communiste, le chinois Han Zhang Qingli[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Who's Who in China's Leadership: Qiangba Puncog », China Internet Information Center (www.china.org.cn) (consulté le 2010-02-04)
  2. (en) « The Worst of the Worst - China (Tibet) », Freedom House,‎ 5 mai 2008 (consulté le 5 mai 2008)