James von Brunn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brunn.
James von Brunn

James W. von Brunn, né le 11 juillet 1920 à Saint-Louis dans le Missouri et décédé en prison le 6 janvier 2010[1], est l'auteur de l'attaque à l'arme à feu du 10 juin 2009 au United States Holocaust Memorial Museum[2]. Il est l'auteur d'un essai dénonçant un complot juif mondial Kill the Best Gentiles[2].

Fusillade au musée de l'Holocauste[modifier | modifier le code]

Le 10 juin 2009, à 13 h, âgé alors de 88 ans, il avait surgi dans l'entrée du musée de l'Holocauste de Washington, D.C. et avait ouvert le feu, blessant mortellement un garde de sécurité du musée, Stephen Tyrone Johns, un afro-américain de 39 ans[1]. James von Brunn était connu pour ses liens avec des milieux prônant la supériorité de la race blanche et l'antisémitisme[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le tireur du musée de l'Holocauste meurt en prison - Cyberpresse.ca, 6 janvier 2010
  2. a, b et c James von Brunn, idéologue raciste et tireur présumé du Musée de l'Holocauste - Le Monde, 11 juin 2009