James Van Trees

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

James Van Trees

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photographié en 1922

Nom de naissance James Crawford Van Trees
Naissance 13 août 1890
Oakland
Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 11 avril 1973 (à 82 ans)
Hollywood (Los Angeles)
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables Nuits viennoises (1930)
Héros à vendre (1933)
Une femme dans la rue (1935)
Une nuit à Casablanca (1946)

James (Crawford) Van Trees, A.S.C., né le 13 août 1890 à Oakland (Californie), mort le 11 avril 1973 à Hollywood — Quartier de Los Angeles (Californie), est un directeur de la photographie américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma, James Van Trees est premier assistant opérateur sur The Wild Olive (1915) d'Oscar Apfel, puis devient chef opérateur à l'occasion de dix films muets sortis en 1916, dont des réalisations de Frank Lloyd (ex. : The Code of Marcia Gray (en), avec Constance Collier et Forrest Stanley) et de William Desmond Taylor (ex. : The Heart of Paula (en), avec Forrest Stanley). Au total, il collabore à cent-soixante-quatorze films américains — y compris des westerns —, dont près de quatre-vingts muets. Son dernier comme chef opérateur, sorti en 1947, est le film musical biographique The Fabulous Dorseys (avec Tommy et Jimmy Dorsey) d'Alfred E. Green, qu'il avait déjà assisté à plusieurs reprises auparavant (ainsi, sur Une femme dans la rue en 1935, avec Bette Davis et Ian Hunter). Après The Fabulous Dorseys, il contribue encore à deux films sortis en 1948 et 1949 (mais à la photographie de seconde équipe), réalisés par Roy Del Ruth — pour lequel il avait travaillé sur Taxi! en 1932, avec James Cagney et Loretta Young —.

Outre les cinq réalisateurs déjà nommés, il assiste notamment John Francis Dillon (ex. : The Noose en 1928, avec Richard Barthelmess et Montagu Love), Alan Crosland (ex. : Nuits viennoises en 1930, avec Walter Pidgeon et Louise Fazenda), John G. Adolfi (ex. : L'Homme qui jouait à être Dieu en 1932, avec George Arliss, Violet Heming et Bette Davis), William A. Wellman (ex. : Héros à vendre en 1933, avec Richard Barthelmess, Aline MacMahon et Loretta Young), ou encore Archie Mayo (ex. : Une nuit à Casablanca en 1946, avec les Marx Brothers), entre autres.

Notons ici que James Van Trees apparaît comme acteur — un petit rôle non crédité — dans L'Évadé de l'enfer d'Archie Mayo (1946, avec Anne Baxter, Paul Muni et Claude Rains), dont il dirige les prises de vues.

Après son retrait du cinéma, il revient comme directeur de la photographie à la télévision, sur neuf séries (de 1952 à 1966) et un téléfilm (en 1954). Ainsi, de 1959 à 1963, il est le chef opérateur attitré (146 épisodes) de la série Dobie Gillis.

Il est le fils de la productrice, réalisatrice et scénariste Julia Crawford Ivers (1869-1930, notamment coréalisatrice et scénariste de The Heart of Paula pré-cité).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme directeur de la photographie, sauf mention contraire

Au cinéma[modifier | modifier le code]

The Heart of Paula (1916) :
Forrest Stanley et Lenore Ulrich
The Young Rajah (1922) :
Wanda Hawley et Rudolph Valentino
Rose de minuit (1933) :
Loretta Young et Ricardo Cortez
Une nuit à Casablanca (1946) :
Chico, Groucho et Harpo Marx
L'Évadé de l'enfer (1946) :
Anne Baxter et Paul Muni
The Fabulous Dorseys (1947) :
Tommy et Jimmy Dorsey

À la télévision[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]