James Thurber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
James Thurber
Image illustrative de l'article James Thurber

Naissance 8 décembre 1894
Columbus (Ohio)
Décès 2 décembre 1961 (53 ans)
New York
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession journaliste
Autres activités 1918-1927
Années d'activité 1918-1961
Médias
Presse écrite Chicago Tribune

James Grover Thurber, né le 8 décembre 1894 à Colombus, Ohio, et mort le 2 décembre 1961 à New York est un éditorialiste, humoriste, écrivain américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'Université de l'Ohio avant de s'installer à Paris en 1918 où il travaille pour l'ambassade des États-Unis et, en même temps, tient lieu de correspondant du Chicago Tribune jusqu'en 1921.

Son activité est essentiellement journalistique jusqu'en 1927. Il est à la fois chroniqueur, illustrateur, humoriste avant de se tourner vers une littérature très personnelle, dont le style, réputé difficile à définir[1], se rapproche de celui d'Alexandre Vialatte et parfois aussi de Boris Vian.

La Dernière Fleur, parabole en image a été traduit en 1952 par Albert Camus[2].

La Vie secrète de Walter Mitty a été adapté au cinéma par Norman Z. McLeod en 1947. En 1975, une nouvelle adaptation, en dessin animé cette fois, a été réalisée : Les Vies secrètes de Waldo Kitty. Ben Stiller adapte de nouveau le roman de James Thurber, le film sorti en janvier 2014 s'intitule La Vie rêvée de Walter Mitty.

Publications[modifier | modifier le code]

En anglais[modifier | modifier le code]

  • Is Sex Necessary? or, Why You Feel The Way You Do, avec E. B. White), 1929, édition du 75e anniversaire (2004) avant-propos de John Updike, (ISBN 0-06-073314-4)
  • The Owl in the Attic and Other Perplexities, 1931
  • The Seal in the Bedroom and Other Predicaments, 1932
  • My Life and Hard Times, 1933 (ISBN 0-06-093308-9)
  • The Middle-Aged Man on the Flying Trapeze, 1935
  • Let Your Mind Alone! and Other More Or Less Inspirational Pieces, 1937
  • The Last Flower, 1939, réédition 2007 (ISBN 978-1-58729-620-8)
  • The Male Animal (théâtre), 1939 (avec Elliot Nugent)
  • Fables for Our Time and Famous Poems Illustrated, 1940 (ISBN 0-06-090999-4)
  • My World and Welcome to It|My World--and Welcome To It, 1942 (ISBN 0-15-662344-7)
  • The Catbird Seat, 1942
  • Many Moons, 1943
  • Men, Women, and Dogs, 1943
  • The Great Quillow, 1944
  • The Thurber Carnival (anthologie), 1945, (ISBN 0-06-093287-2), (ISBN 0-394-60085-1) (Modern Library Edition)
  • The White Deer, 1945
  • The Beast in Me and Other Animals, 1948 (ISBN 0-15-610850-X)
  • The 13 Clocks, 1950
  • The Thurber Album, 1952
  • Thurber Country, 1953
  • Thurber's Dogs, 1955
  • Further Fables For Our Time, 1956
  • The Wonderful O, 1957
  • Alarms and Diversions (anthologie), 1957
  • The Years With Ross, 1959 (ISBN 0-06-095971-1)
  • A Thurber Carnival (théâtre), 1960
  • Lanterns and Lances, 1961
Éditions posthumes
  • Credos and Curios, 1962
  • Thurber & Company, 1966 (éd. Helen W. Thurber)
  • Selected Letters of James Thurber, 1981 (éd. Helen W. Thurber & Edward Weeks)
  • Collecting Himself: James Thurber on Writing and Writers, Humor and Himself, 1989 (éd. Michael J. Rosen)
  • Thurber On Crime, 1991 (éd. Robert Lopresti)
  • People Have More Fun Than Anybody: A Centennial Celebration of Drawings and Writings by James Thurber, 1994 (éd. Michael J. Rosen)
  • James Thurber: Writings and Drawings, 1996, (éd. Garrison Keillor), Library of America, (ISBN 978-1-883011-22-2)
  • The Dog Department: James Thurber on Hounds, Scotties, and Talking Poodles, 2001 (éd. Michael J. Rosen)
  • The Thurber Letters, 2002 (éd. Harrison Kinney, avecRosemary A. Thurber)

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • Ma chienne de vie, traduit de l'anglais (My life and hard times) par Jeanne Guyon, Payot et Rivages, 2008 (ISBN 978-2-7436-1820-9)
  • La vie secrète de Walter Mitty, recueil de nouvelles, de fables et de dessins sans équivalent américain et dont la première nouvelle (The secret life of Walter Mitty, 1939) donne son nom à l'ouvrage, traduit de l'anglais par Christiane Potesta et Claude Dalla Torre, préface de Jacques Sternberg, R. Laffont, 2008 (ISBN 978-2-221-11156-7), première édition Julliard, 1963
  • Le sexe pour quoi faire ?, avec E. B. White, traduction de l'anglais (Is sex necessary ?) par Jean-Christophe Valtat, 10-18, 2001 (ISBN 2-264-03188-3)
  • Le chien qui mordait les gens, suivi de La nuit où le fantôme apparut, traduction de l'anglais (édition bilingue de The dog that bit people et The night the ghost got in) par Jeanne Guyon, Éd. du Rocher, 1998 (ISBN 2-268-02944-1)
  • Lune après lune, illustrations de Marc Simont, traduction de l'anglais (Many moons) par Elisabeth Duval, Kaléidoscope, 1992
  • La Dernière fleur : parabole en images, traduction de l'anglais (Last flower) par Albert Camus, Gallimard, 1984 (ISBN 2-07-033265-9)
  • Le Conte de la biche blanche, traduction de l'anglais (The White deer) par Jean Queval, illustrations de l'auteur, Bordas, 1982 (ISBN 2-04-015069-2)
  • Les Treize horloges, traduction de l'anglais (The Thirteen clocks) par Farid Chennoune, illustrations de Sylvie Selig, Casterman, 1980 (ISBN 2-203-13613-8)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. introduction à : The Beast in me and other animals, Penguin books, 1949 et réimpressions successives jusqu'en 1978
  2. Folio junior, Gallimard, 1952 et 1984