James R. Rice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Rice.

James R. Rice (né le 3 décembre 1940) est un scientifique américain, spécialiste en mécanique du solide. Ses contributions ont porté sur la mécanique de la rupture, la plasticité, la poro-élasticité et, plus récemment, sur la mécanique des tremblements de terre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son diplôme de doctorat à l'université Lehigh en 1964, il a travaillé à l'université Brown (de 1964 à 1981), puis à l'université Harvard où il est toujours professeur. Il a obtenu en 1994 la médaille Timoshenko et en 2012, il reçoit le titre de docteur honoris causa de l'Université Joseph-Fourier - Grenoble 1[1].

Sa contribution scientifique la plus célèbre et la plus citée à ce jour est sans nul doute sa découverte de l'intégrale J[2], qui parut en 1968 dans le Journal of Applied Mechanics.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Université Joseph-Fourier - Grenoble 1.
  2. J. R. Rice, "A Path Independent Integral and the Approximate Analysis of Strain Concentration by Notches and Cracks", Journal of Applied Mechanics, 35, 1968, pp. 379-386

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • (en) « Biography of James R. Rice », in Multiscale Deformation and Fracture in Materials and Structures: The James R. Rice 60th Anniversary Volume, edited by Tze-jer Chuang and John W. Rudnicki, Solid Mechanics and Its Applications, volume 84, Dordrecht, Kluwer Academic Publishers, 2001, p. xv-xxvi [lire en ligne].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]