James Mitchell (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James Mitchell.

James Mitchell

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Stars in My Crown (1950)
(avec Amanda Blake de dos)

Naissance 29 février 1920
Sacramento
Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 22 janvier 2010 (à 89 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Acteur, danseur
Films notables La Porte du diable (1950)
Tous en scène (1953)
Oklahoma ! (1955)

James Mitchell (parfois nommé Jim Mitchell) est un acteur et danseur américain, né à Sacramento (Californie, États-Unis) le 29 février 1920, décédé à Los Angeles (Californie, États-Unis) le 22 janvier 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

James Mitchell étudie la danse et les arts dramatiques, notamment au Los Angeles City College (en), en particulier auprès du danseur et chorégraphe Lester Horton. En 1944, il entame à Broadway (New York) une collaboration avec la chorégraphe Agnes de Mille, en participant comme premier danseur à la comédie musicale Bloomer Girl (en). Par la suite, il se produit à Broadway (et "Off Broadway") surtout comme acteur, principalement dans des comédies musicales — dont la création de Brigadoon en 1947 —, mais aussi quelques pièces, la dernière fois en 1974. En outre, dans les années 1950, il danse au sein de l'American Ballet Theatre ou de la compagnie Agnes de Mille Dance Theatre (en) (comme premier danseur en 1953-1954). À Broadway encore, il collabore aussi avec Gower Champion et Jerome Robbins, entre autres.

Comme acteur, il apparaît pour la première fois au cinéma en 1942 et contribue à vingt-et-un films américains, le dernier en 1977, dont plusieurs films musicaux (ainsi, Oklahoma ! en 1955).

À la télévision, James Mitchell participe à quelques séries et téléfilms, entre 1952 et 2009. Un de ses rôles télévisés les mieux connus est celui de Palmer Cortlandt Sr., dans plus de trois-cents épisodes du long feuilleton La Force du destin, le premier en 1979, le dernier en 2009 (épisode diffusé début 2010, moins de trois semaines avant sa mort).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma (intégrale)[modifier | modifier le code]

À la télévision (sélection)[modifier | modifier le code]

Prestations scéniques (sélection)[modifier | modifier le code]

Théâtre à Broadway[modifier | modifier le code]

Comédies musicales, comme acteur, sauf mention contraire ou complémentaire

Ballets[modifier | modifier le code]

Productions de l'American Ballet Theatre, à New York

Liens externes[modifier | modifier le code]