James M. McPherson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James McPherson et McPherson.
James M. McPherson

James M. McPherson (11 octobre 1936) est un historien américain qui a écrit de nombreux ouvrages sur l'histoire des États-Unis d'Amérique dans la seconde moitié du XIXe siècle en général et sur la guerre de Sécession en particulier. Il a été professeur à l'université de Princeton.

Battle Cry of Freedom, livre fondamental sur le sujet, est salué dès sa parution en 1988 et reçoit le Prix Pulitzer 1989 dans la catégorie histoire. L'ouvrage a été traduit en français par Béatrice Vierne (qui reçut le prix Maurice Edgar Coindreau pour sa traduction) et publié dans la collection Bouquins, chez Robert Laffont, en 1991, sous le titre La Guerre de Sécession (1861-1865) ISBN 2-221-06742-8.

James M. McPherson n'a pas de lien de parenté avec le général américain James B. McPherson, de la guerre de sécession[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. James M.McPherson, La guerre de sécession, Paris, Robert Laffont (Bouquins), 1991, p.641