James Joseph Sylvester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
James Joseph Sylvester

James Joseph Sylvester, né le 3 septembre 1814 et mort le 13 mars 1897 à Londres, est un mathématicien anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1839, il devient membre de la Royal Society de Londres.

Il commence à enseigner les mathématiques en 1841, à l'université de Virginie aux États-Unis, pour une période de six mois.

Revenu en Angleterre en 1843, il enseigne à partir de 1855 à l’Académie royale militaire de Woolwich, où il demeure en poste jusqu'en 1869.

Retourné aux États-Unis en 1877, il y enseigne les mathématiques à l'université Johns-Hopkins jusqu'en 1883. Il revient alors en Angleterre pour la seconde fois.

Il reçoit la Royal Medal en 1861 et la Médaille Copley de la Royal Society en 1880.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il a travaillé avec Arthur Cayley sur les formes algébriques, particulièrement sur les formes quadratiques et leurs invariants (loi d'inertie de Sylvester) et à la théorie des déterminants. Il a introduit en 1850 le terme de matrice.

Il a écrit des centaines de mémoires qui ont pour la plupart été publiés dans le Cambridge and Dublin Mathematical Journal (en), le Philosophical Magazine, et les Philosophical Transactions.

Il a introduit de nombreuses notations mathématiques, dont la fonction indicatrice d'Euler φ(n).

Ses œuvres complètes ont été publiées en quatre volumes.

Concepts devant leur nom à Sylvester[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

En 1901, la médaille Sylvester de la Royal Society a été créée en son honneur.

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « James Joseph Sylvester », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).