James Henry Beard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

James Henry Beard (20 mai 1812 à Buffalo - 4 avril 1893 à Flushing-New York) était un peintre américain autodidacte. Ses parents s'installèrent à Painesville (Ohio) alors qu'il était âgé de 11 ans. C'est dans cette ville que naquit son frère William Holbrook Beard (1824-1900), qui deviendra lui aussi un artiste renommé.

James Henry Beard est connu pour ses portraits d'enfants souvent accompagnés d'animaux. Il réalisa également des toiles satirico-anthropomorphiques d'animaux ainsi que des compositions humoristiques[1]. Il s'installa à Cincinnati en Ohio de 1834 à 1870 puis à New York.

Ces œuvres sont notamment exposées au Cincinnati Art Museum[2],[3] et au musée des beaux-arts de Boston. Il était membre de la National Academy of Design des États-Unis. Il est mort à Flushing dans le quartier du Queens à New York.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Beard, James Henry. ; Museum of Fine Arts, Boston. ; American paintings in the Museum of Fine Arts, Boston. p. 13.; Boston : The Museum, 1997. (OCLC 63046048)
  • James Henry Beard. ; Rave reviews : p. 205-206. ; New York : National Academy of Design, 2000. (OCLC 62864480)
  • James Henry Beard (1812-1893) : The Circus Announcement (Painting). ; Kenneth Lux Gallery; New acquisitions in American paintings. (OCLC 124032911)
  • Beard, James Henry. ; Mary Sayre Haverstock; Artists in Ohio, 1787-1900, a biographical dictionary. (OCLC 137304953)
  • James Henry Beard (1812-1893) and William Holbrook Beard (1824-1900) The Lost Balloon (Painting), 1882. ; American art analog. p. 155. ; New York, N.Y. : Chelsea House Publishers in association with American Art Analog, 1986. (OCLC 67396180)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Image examples for James Beard », AskArt.com (consulté le 12 août 2007)
  2. « Everyday Life - Street Urchins, 1880 », Cincinnati Art Museum (consulté le 12 août 2007)
  3. « Everyday Life - North Carolina Emigrants: Poor White Folks, 1845 », Cincinnati Art Museum (consulté le 12 août 2007)