James Hamilton (3e duc d'Abercorn)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James Hamilton.
Caricature du 3e duc d'Abercorn en 1899

James Albert Edward Hamilton KG, KP, PC (30 novembre 1869 – 12 septembre 1953), 3e duc d'Abercorn fut un noble et un homme politique Unionisme qui devint le premier gouverneur d'Irlande du Nord.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Hamilton Place, Piccadilly, Londres, il est le fils aîné de James Hamilton († 1913), 2e duc d'Abercorn, et filleul du prince de Galles. Il étudia à Eton, puis servit d'abord dans les Royal Inniskilling Fusiliers jusqu'en 1892 quand il rejoignit le 1er régiment de Life Guards. Dans les élections générales de 1900, il fut élu membre du Parlement de Londonderry City en tant qu'unioniste. Trois ans plus tard, il devint trésorier de la maison royale, un poste qu'il occupa jusqu'à la chute de l'administration conservatrice d'Arthur Balfour en 1905.

Après avoir servi un temps comme whip dans l'opposition, en 1913, Hamilton succéda à son père en tant que 3e duc d'Abercorn. Neuf ans plus tard il fut nommé gouverneur de l'Irlande du Nord, qui venait d'être créée. Il servit également comme Lord lieutenant du comté de Tyrone, de 1917 jusqu'à sa mort, et comme un major dans le North Irish Horse. Il se révéla un représentant royal populaire, et fut renommé à ce poste en 1928 après avoir terminé son premier mandat. En 1931, il refusa l'offre de poste de Gouverneur général du Canada. Trois ans plus tard, il fut à nouveau reconduit dans ses fonctions de gouverneur de l'Irlande du Nord, pour un troisième mandat. Il resta à ce poste jusqu'à sa démission en juillet 1945.

Le duc fut fait chevalier de l'Ordre de Saint-Patrick en 1922, et, six ans plus tard, devint chevalier de la Jarretière. En 1928, il fut également le récipiendaire d'un doctorat honoris causa de l'Université Queen's de Belfast et il reçut la Royal Victorian Chain en 1945, la même année, il devient conseiller privé.

Le duc mourut à son domicile à Londres en 1953, et fut enterré à Baronscourt, comté de Tyrone.

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

Le 1er novembre 1894, il épousa Lady Rosalind Cecilia Caroline Bingham (1869-1958), fille de Charles George Bingham (1830-1914), 4e comte de Lucan, et de Lady Cecilia Catherine Gordon-Lennox (1838-1910), à l'église St. Paul's, Knightsbridge.

Ils ont eu trois filles et deux fils:

  • Lady Mary Cecilia Rhodesia Hamilton (1896-1984), qui s'est mariée deux fois, d'abord en 1917 capt / Maj. Robert Orlando Rudolph Kenyon-Slaney (1892-1965), avec qui elle a divorcé en 1930, et d'autre part, en 1930, sir John Gilmour, 2e baronnet.
  • Lady Cynthia Elinor Beatrix Hamilton (1897-1972), qui épousa en 1919 Albert Edward John Spencer, 7e comte Spencer (1892-1975). Ils eurent un fils et deux filles.
  • Lady Katherine Hamilton (1900-1985), qui épousa en 1930 le Lt-Col. Sir Reginald Henry Seymour (1878-1938), un descendant du 1er marquis Hertford.
  • Sir James Edward Hamilton (1904-1979), 4e duc d'Abercorn.
  • Lord Claud David Hamilton (1907-1968), qui a travaillé comme avocat dans l'Inner Temple, et qui, en 1946, marié Genesta Mary Heath. Il était son troisième mari, et ils n'avaient pas de descendance.