James Gordon Farrell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

James Gordon Farrell (25 janvier 1935 - 11 août 1979) est un romancier britannique. Son œuvre la plus importante est sa trilogie de fiction historique Empire Trilogy (Troubles, The Siege of Krishnapur et The Singapore Grip), trois livres qui traitent des conséquences politiques et humaines de la British colonial rule. The Siege of Krishnapur a reçu le prix Booker en 1973.

Carrière[modifier | modifier le code]

Enfance et éducation[modifier | modifier le code]

Farrell est né à Liverpool dans une famille d'origine irlandaise. À l'âge de 12 ans ses parents déménagent à Dublin. En 1956, il part étudier au Brasenose College, à Oxford, séjour au cours duquel il contracte la poliomyélite.

Œuvres de jeunesse[modifier | modifier le code]

Farrell publie son premier roman A man From Elsewhere en 1963. Deux ans plus tard parait The Lung, œuvre dans laquelle Farrell retourna au traumatisme qu'il subi une décennie auparavant.

Empire Trilogy[modifier | modifier le code]

Troubles raconte l'histoire à la fois mélancolique et comique d'un major anglais, Brendan Archer qui va en 1919 dans le County Wicklow en Irlande pour rencontrer la femme avec qui il pense qu'il va se marier.

Décès[modifier | modifier le code]

En 1979, Farrell décida de quitter Londres pour prendre résidence dans une péninsule du sud ouest de l'Irlande, le Sheep's Head.

Il repose dans le cimetière de Saint James Church of Ireland.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1963 A Man From Elsewhere
  • 1965 The Lung
  • 1967 A Girl in the Head
Empire Trilogy
  • 1970 Troubles
  • 1973 The Siege of Krishnapur
  • 1978 The Singapore Grip