James E. Gunn (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James E. Gunn et Gunn.

James E. Gunn

Description de cette image, également commentée ci-après

James E. Gunn en 2010

Nom de naissance James Edwin Gunn
Alias
Edwin James
James Gunn
James E. Sunn
James A. Gunn
Professor James Gunn
J. E. Gunn
Jim Gunn
Naissance (91 ans)
Kansas City, Missouri, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

James Edwin Gunn, né le à Kansas City dans l’État du Missouri, est un écrivain américain de science-fiction.

Il est également auteur et éditeur de nombreuses anthologies de science-fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

James E. Gunn est né à Kansas City (États-Unis). Après trois ans passés dans l'US Navy pendant la Seconde Guerre mondiale, il obtient un B.S. de journaliste en 1947 et un M.A. d'anglais en 1951, tous deux de l'Université du Kansas.

Gunn a travaillé comme éditeur, comme responsable des relations publiques mais principalement comme professeur d'anglais, toujours à l'Université du Kansas. Il a été président de la Science Fiction and Fantasy Writers of America de 1971 à 1972 et de la Science Fiction Research Association (en) de 1980 à 1982.

James Gunn commence à écrire de la science-fiction en 1948. À ses débuts, il passe 4 années comme écrivain à plein temps et a plus de 100 histoires publiées dans des magazines ou dans des collections.

Pendant sa carrière, il écrit 26 livres et en édite 10 autres. Il est particulièrement reconnu pour son anthologie The Road to Science Fiction qui compte aujourd'hui 6 volumes, bien qu'il reste encore relativement peu traduit en français.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Le Monde forteresse (This Fortress World 1955)
  • Star Bridge avec Jack Williamson (1955), Le Pont sur les étoiles - Les Moutons électriques, coll. Bibliothèque voltaïque, 2010
  • The Joy Makers (1961)
  • Les Immortels (The Immortals 1962), Le Masque Science-fiction no 69, 1978
  • L'Holocauste (The Burning 1972), Le Masque Science-fiction no 55, 1977
  • The Listeners (1972)
  • Les Magiciens (The Magicians 1976)
  • Kampus (Kampus 1977)
  • The Dreamer (1981)
  • Isaac Asimov : The Foundation of Science Fiction (1982)
  • Tiger! Tiger! (1984)
  • Crisis! (1986)
  • Inside Science Fiction (1992)
  • The Unpublished Gunn, Part One (1992)
  • The Unpublished Gunn, Part Two (1996)
  • La Machine à bonheur (The Joy Machine) (1996)
  • Human Voices (1999)
  • The Science of Science-Fiction Writing (2000)
  • The Millennium Blues (2001)
  • Transcendental (2013)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Les Hommes du dehors (Station in Space 1958)
  • Futur imparfait (Future Imperfect 1964)
  • The Witching Hour (1970)
  • Breaking Point (1972)
  • Some Dreams are Nightmares (1974)
  • The End of the Dreams (1975)
  • Human Voices (2002)

Nouvelles traduites en français[modifier | modifier le code]

Publications en tant qu'éditeur[modifier | modifier le code]

  • Man and the Future (1968)
  • Nebula Award Stories Ten (1975)
  • The New Encyclopedia of Science Fiction (1988)
  • The Best of Astounding: Classic Short Novels from the Golden Age of Science Fiction (1992)

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • Alternate Worlds: The Illustrated History of Science Fiction (1975)
  • The Road to Science Fiction; From Gilgamesh to Wells (1977)
  • The Road to Science Fiction #2: From Wells to Heinlein (1979)
  • The Road to Science Fiction #3: From Heinlein to Here (1979)
  • The Road to Science Fiction #4: From Here to Forever (1982)
  • The Road to Science Fiction #5: The British Way (1998)
  • The Road to Science Fiction #6: Around the World (1998)

Liens externes[modifier | modifier le code]