James Dwight Dana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dana.
James Dwight Dana

James Dwight Dana ( - ) est un géologue, minéralogiste et zoologiste américain. Il apporte d'importantes contributions sur la formation des montagnes, l'activité volcanique et la structure des continents et des océans.

Biographie[1][modifier | modifier le code]

Dana naît à Utica. Il montre un intérêt précoce pour les sciences. Il entre en 1830 à Yale College pour étudier avec Benjamin Silliman. Après son diplôme en 1833, et pendant 2 ans, il devient professeur de mathématiques pour des aspirants de marine et prend la mer en Méditerranée lors de son service militaire. En 1836 et 1837 il est assistant de Silliman au laboratoire de chimie de l'Université Yale puis il travaille comme minéralogiste et géologue pendant 4 ans dans une mission d'exploration commanditée par les États-Unis dans le Pacifique et dirigée par Charles Wilkes. Après son retour en 1842 ses rapports sur cette expédition occupent partiellement son temps pendant 13 ans.

En 1844 il redevient résident de New Haven. Il se marie avec la fille du professeur Silliman et en 1850 lors de la retraite de ce dernier il est engagé comme professeur d'histoire naturelle et de géologie au Yale College, position qu'il occupe jusqu'en 1892. À partir de 1846 il rejoint le American Journal of Science and Arts dont il est un auteur régulier, principalement dans le domaine de la géologie et de la minéralogie. Il en devient éditeur en chef dans les dernières années de sa vie.

Les livres de Dana les plus connus sont System of Mineralogy 1837 et Manual of Geology 1862. Une liste bibliographique montre qu'il a publié 214 livres et articles, débutant en 1835 avec un article sur les conditions du Vésuve. Ses rapports sur les zoophytes, sur la géologie du Pacifique et les crustacés résument ses travaux pendant l'expédition de Wilkes. Il écrit aussi Manual of Mineralogy -- Manuel de minéralogie, 1848 -- retitré Manual of Mineralogy and Lithology, ainsi que Corals and Coral Islands -- Coraux et îles coralliennes (1872; deuxième éditions 1890). En 1887 il revisite les îles hawaïennes et publie ses investigations dans un in-quarto en 1890 intitulé Characteristics of Volcanoes -- Caractéristiques des volcans.

Il est le père du minéralogiste Edwar Salisbury Dana.

La Royal Society lui décerne la médaille Copley en 1877 et la Geological Society of London la médaille Wollaston en 1874.

Minéralogie[modifier | modifier le code]

On lui doit la description de nombreuses espèces minérales dont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. * (en) « James Dwight Dana », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Artikel James Dwight Dana in der Encyclopaedia Britannica von 1911. Gemeinfrei.
  • David R. Oldroyd (1996): Thinking about the Earth, Harvard Press, ISBN 0-674-88382-9; dt.: Die Biographie der Erde. Zur Wissenschaftsgeschichte der Geologie, Frankfurt a.M., 1998.
  • Johannes Uray, Chemische Theorie und mineralogische Klassifikationssysteme von der chemischen Revolution bis zur Mitte des 19. Jahrhunderts. In: Berhard Hubmann, Elmar Schübl, Johannes Seidl (Hgg.), Die Anfänge geologischer Forschung in Österreich. Beiträge zur Tagung „10 Jahre Arbeitsgruppe Geschichte der Erdwissenschaften Österreichs“ von 24. bis 26. April 2009 in Graz. Graz 2010, S 107-125.
Dana est l’abréviation botanique officielle de James Dwight Dana.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI