James Douglas (9e comte de Douglas)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

James Douglas (vers 1426 – abbaye de Lindores, comté de Fife, mai 1491), est un baron écossais qui fut le dernier comte de Douglas.

Il est le frère et successeur de William Douglas. Il participe aux troubles de son époque et se rebelle lui aussi contre le roi Jacques II d'Écosse en 1454. L'année suivante il est déchu de tous ses biens pour trahison pendant qu'il se trouve à Londres. Son frère Archibald , comte de Moray est tué dans un combat, son autre frère Hugh comte d'Ormond meurt des blessures reçues dans le même engagement et leur cadet John lord Balvany doit vivre en exil jusqu'à sa mort en 1461[1].

Après une trentaine d'années de combat contre le pouvoir royal il est capturé en 1483 et finit ses jours emprisonné. Avec lui s'éteint la branche ainée des Douglas dits Douglas Noirs[2].

Unions[modifier | modifier le code]

James Douglas épouse au début de 1453 Margaret Douglas. Elle fuit en Angleterre avec lui, mais après avoir sans doute obtenu le divorce, elle revient en Écosse vers 1459, et épouse le demi-frère du roi John Stewart, 1er comte d'Atholl.

James Douglas épouse un peu après 1461, en secondes noces, (vers 1430 † 1486), fille de John Holland, duc d'Exeter († 1447), et de sa première femme, Anne Stafford († 1432).Elle meurt avant lui le 26 décembre 1486. James Douglas ne laisse de descendant d'aucune de ses unions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Prebble The Lion in the North (One thousand years of Scotland history) Penguin Books, Londres 1981. p. 143-144
  2. (en) John Prebble op.cit.p. 146,148.