James Cockle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sir James Cockle, né le 14 janvier 1819 et mort à Londres le 27 janvier 1895, est un avocat et mathématicien anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cockle est le second fils du médecin James Cockle (en), de Great Oakley (en) (Essex). Formé à Charterhouse, puis au Trinity College de Cambridge, il intégra l'institut de formation juridique de Middle Temple en 1838, et plaida à partir de 1845. Appelé en 1846 à rejoindre le circuit des Midlands, il se fit une renommée, et devint le premier représentant de la cour de justice du Queensland en Australie le 21 février 1863, sur recommandation du président de la Cour des plaids-communs, Sir William Erle (en). Il fut élu membre de la Royal Society le 1er juin 1865 et fut fait chevalier le 29 juillet 1869 ; son épouse Adelaide prit alors le nom de Lady Cockle. Revenu en Angleterre en 1878, il y prit sa retraite.

Recherches mathématiques[modifier | modifier le code]

Cockle inventa les tessarines et les coquaternions ; il travailla avec Arthur Cayley (1821 -1895) en algèbre linéaire puis s'attaqua à la résolution des équations de degré 5, ignorant les résultats d'Abel-Ruffini montrant qu'une solution par radicaux est impossible de façon générale. Reprenant les travaux de Hamilton, il fit également quelques incursions en théorie des équations différentielles en particulier autour de la notion d'invariants différentiels. De 1863 à 1879, il fut le président de la société philosophique du Queensland et fut associé, en Angleterre, de la London Mathematical Society, dont il devint le président de 1886 à 1888, et de la Royal Astronomical Society, dont il fut membre du conseil de 1888 à 1892. Une nécrologie fut publiée en 1895 dans les Proceedings of the Royal Society. Sa veuve fit présenter au British Museum un livre rassemblant ses découvertes scientifiques de 1864 à 1877.

Références[modifier | modifier le code]