James Beaton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaton.

James Beaton (v.1473[1]14 février 1539[1]) est un prélat et homme politique écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prévôt de l'église collégiale de Bothwell (1503), abbé de Dumferline et prieur de Whitern (1504), grand-trésorier de 1505 à 1508, il devient évêque de Galloway puis archevêque de Glasgow (1508). Après la mort de Jacques IV d’Écosse à Flodden (1513), il entre au conseil de régence. Le Duc d'Albany le nomme alors chancelier d'Écosse à partir de septembre 1515 pendant la minorité de Jacques V d'Écosse[1] et lui donne en 1517 la présidence du conseil pendant son voyage en France. En 1522, il devient archevêque de Saint-Andrews. S'oppossant aux projets du roi d'Angleterre Henry VIII qui voulait placer l’Écosse sous sa domination, il abandonne les sceaux en 1525 à la majorité de Jacques V. C'est lui qui avait couronné l'enfant, le 21 septembre 1515[1].

En 1528, il condamne Patrick Hamilton, premier martyr protestant d’Écosse. En 1538, il célèbre le mariage du roi avec Marie de Guise[2].

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le sixième fils de John Beaton, de Balfour, et de Marjory, fille de Sir David Boswell[1]. Son neveu est David Beaton[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f James K. Cameron, « Beaton, James (c.1473–1539) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 246