Jameleddine Gharbi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jameleddine Gharbi
Fonctions
Ministre du Développement régional et de la Planification tunisien
24 décembre 201113 mars 2013
Président Moncef Marzouki
Premier ministre Hamadi Jebali
Gouvernement Jebali
Prédécesseur Abderrazak Zouari
Successeur Ministère supprimé
Biographie
Date de naissance 5 décembre 1964 (50 ans)
Lieu de naissance Jendouba, Tunisie
Nationalité tunisienne
Parti politique Indépendant

Jameleddine Gharbi ou Jamel Eddine Gharbi (جمال الدين الغربي), né le 5 décembre 1964 à Jendouba, est un homme politique tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient un doctorat à l'École des hautes études commerciales de Montréal puis commence à enseigner à l'Université de Jendouba, dont il est aussi vice-président, directeur des stages et responsable du service de l'enseignement virtuel (e-learning)[1]. Il est aussi le président fondateur d'une association de développement et d'investissement et le chef de la section du Centre de réflexion stratégique pour le développement du Nord-Ouest, basé à Jendouba[1].

Il a publié une quarantaine d'articles scientifiques dans des magazines tunisiens et américains[1]. Parmi ses ouvrages figurent Ontologie du marketing et Épistémologie du marketing[1].

Membre d'Ennahdha[2], il est choisi après l'élection de l'assemblée constituante, survenue le 23 octobre 2011, comme ministre du Développement régional et de la Planification au sein du gouvernement Hamadi Jebali. Il est assisté d'un secrétaire d'État, Lamine Doghri, qui devient, le 13 mars 2013, ministre du Développement et de la Coopération internationale.

Il est marié et père de quatre enfants[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (fr) « Jameleddine Gharbi », Leaders, 27 décembre 2011
  2. (en) Hend Hassassi, « Jamel Eddine Gharbi », Tunisia Live, 22 décembre 2011