Jamal al-Husseini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Famille al-Husseini.
Jamal al-Husseini

Jamal al-Husseini (Jérusalem, 1893 - 1982) (en arabe : جمال الحُسيني), est un des membres influent de la famille Husseini.

En 1912, il rejoint l'Université américaine de Beyrouth mais celle-ci ferme ses portes en 1914 suite au declenchement de la Première Guerre mondiale. Il rentre alors a Jérusalem où il obtient un poste, qu'il occupe brièvement, des autorités britannique en raison de sa maîtrise de l'anglais. Il crée par la suite une agence de traduction.

Jamal Husseini a servi au secrétariat du comité Palestinien Arabe Action (1921-1934) et au conseil suprême musulman. Il a fondé et présidé le parti Arabe Palestinien et délégué auprès du comité supérieur arabe, mené par Amin al-Husseini. Pendant la grande révolte arabe, il s'est échappé de Syrie en 1937 puis de Bagdad (Irak) en 1939. Il a mené la délégation arabe à la conférence de la table ronde à Londres, il était le représentant palestinien à la Commission d'enquête anglo-américaine. Husayni est arrêté par les britanniques en 1941 en Iran et exilé au sud de la Rhodésie. Il a été libéré à la fin de la Seconde Guerre mondiale et est retourné en Palestine en 1946. Il a été un délégué officieux auprès des Nations Unies de 1947 à 1948. En septembre-octobre 1948, il était le ministre des affaires étrangères dans le gouvernement Égyptien-commandité de Toute la Palestine.