Jalal Al-e-Ahmad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jalal Al-e-Ahmad

Jalal Al-e-Ahmad (en persan : جلال آل اﺣﻤﺪ, Jalāl Āl-e Ahmad) (2 décembre 1923- 9 septembre 1969) est un écrivain et critique iranien qui fut également traducteur du français et du russe en persan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jalal Al-e-Ahmad est né dans une famille pieuse de Téhéran. Son père était un religieux chiite. Jalal a fait des études jusqu'à recevoir une maîtrise en littérature iranienne à l'université de Téhéran.

Sous la recommandation de Richard Nelson Frye, Al-e-Ahmad passe un été à l'université Harvard, en tant que membre d'une délégation de scientifiques en visite, organisée par Henry Kissinger afin de soutenir les intellectuels iraniens prometteurs[1].

En 1950, il se marie à Simin Daneshvar, une femme de lettres iranienne célèbre. Le couple qu'ils ont formé était stérile, ce qui se retrouve dans certains des travaux de Jalal. Il est mort à Asalem, une région rurale du nord de l'Iran, dans une maison qu'il avait presque entièrement construite.

Il est enterré à la mosquée Firouzabadi de Rey.

ŒUVRES[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Directeur d'école
  • Par la plume
  • Légendes de Beehives
  • La Terre maudite
  • Une pierre tombale

Beaucoup de ses nouvelles, incluant les deux premières de la liste ci-dessus, ont été traduites en anglais.

Récits[modifier | modifier le code]

  • Le Setâr
  • De nos douleurs
  • L'Enfant de l'autri
  • Le Verni à ongles rose
  • La Vase chinoise
  • Le Facteur
  • Le Trésor
  • Le Pèlerinage
  • Péché
  • ...

Essais critiques[modifier | modifier le code]

  • Sept essais
  • Investigations précipitées
  • Occidentalite (Gharbzadegi)
  • ...

Monographies[modifier | modifier le code]

Al-e-Ahmad voyageait souvent dans des régions reculées et pauvres de l'Iran et a essayé de documenter la vie des gens qu'il rencontrait. Il a tiré plusieurs monographies de ces voyages :

  • اورازان (Ovrazan)
  • تات نشين های بلوك زهرا (Les Tat de Bloc-e Zahra)

Journaux de voyages[modifier | modifier le code]

  • سفر آمريكا (Voyage en Amérique)
  • سفر به ولايت عزراييل (Voyage au pays d'Azraël)
  • سفر روس (Voyage russe)

Traductions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Frye, Greater Iran, p.103

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :