Jakob Ayrer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jakob Ayrer (v. 1543 en Franconie - 26 mars 1605 à Nuremberg) est un auteur dramatique allemand, connu surtout pour ses pièces de carnaval, les Fastnachtsspiele.

Il aurait été quincailler, puis il aurait étudié la théologie et le droit à Bamberg avant de devenir notaire impérial et procureur à Nuremberg.

Considéré comme un successeur de Hans Sachs, Jakob Ayrer est l'auteur d'une centaine de pièces, dont une soixantaine ont survécu, réunies sous le titre Opus Theatricum et publiées à Nuremberg en 1618. Ses pièces ont été fortement influencées par le théâtre élisabéthain, répandu par les troupes de « comédiens anglais » qui sillonnent l'Europe à la fin du XVIe siècle. Certaines de ses pièces, parmi lesquelles on compte une trentaine de tragédies et de comédies, sont dérivées des mêmes sources que celles de Shakespeare, dont il a adapté plusieurs œuvres.

Jakob Ayrer est également l'auteur d'une traduction des Psaumes, restée inédite, et d'une chronique de Bamberg, parue en 1838 sous le titre Chronik der Stadt Bamberg.

Lien externe[modifier | modifier le code]