Jakin et Boaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue d'artiste du Temple de Salomon avec les colonnes Yakin et Boaz

Jakin et Boaz sont, selon la Bible hébraïque, les noms des deux colonnes de bronze fabriquées par Hiram et placées par le roi Salomon à l'entrée du Temple de Jérusalem (Premier livre des Rois 7,13-22) : « Le roi Salomon [...] dressa les colonnes dans le portique du temple ; il dressa la colonne de droite et la nomma Jakin ; puis il dressa la colonne de gauche et la nomma Boaz. »

Dans la Bible[modifier | modifier le code]

Jakin vient de l'hébreu יָכִין [jaxin] et signifie « Il établit ». Le nom peut également être transcrit Yakhin. Dans les langues anglo-saxonnes, on trouve aussi Jachin.

Boaz, de l'hébreu בועז, signifie « la force en lui ».

Kabbale[modifier | modifier le code]

Dans la Kabbale, Jakin et Boaz sont deux colonnes de l'Arbre de Vie [réf. souhaitée].


Symbolisme maçonnique[modifier | modifier le code]

De nombreux temples maçonniques s'inspirent du modèle du Temple de Salomon, avec toutefois une inversion. En effet, la porte du Temple de Salomon ouvrait vers l'Est alors que celle des temples maçonniques se situe symboliquement à l'Ouest, comme c'est le cas pour la plupart des églises.

Du fait de cette inversion, dans les rites maçonniques issus du rite dit des « ancients »[1], qui l'ont laissée à la droite de la porte d'entrée, Jakin se situe au Sud de la porte.

Réciproquement, dans les rites maçonniques issus du rite dit des « moderns »[2], qui l'ont laissée du côté Nord de la porte, elle se situe désormais à gauche de la porte d'entrée[3].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notamment le Rite écossais ancien et accepté.
  2. Rite Ecossais Rectifié ou Rite français par exemple.
  3. Encyclopédie de la franc-maçonnerie, Le livre de poche, articles « J » et « B »