Jaime Mayor Oreja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jaime Mayor Oreja
Jaime Mayor Oreja lors d'une interview en janvier 2009
Jaime Mayor Oreja lors d'une interview en janvier 2009
Fonctions
Député européen d'Espagne
En fonction depuis le
Élection 13 juin 2004
Réélection 7 juin 2009
Législature VIe et VIIe législatures
Ministre de l'Intérieur d'Espagne
Président du gouvernement José María Aznar
Prédécesseur Juan Alberto Belloch
Successeur Mariano Rajoy
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Saint-Sébastien (Espagne)
Parti politique Parti populaire
Profession ingénieur agronome

Signature

Jaime Mayor Oreja

Jaime Mayor Oreja est un homme politique espagnol né le à Saint-Sébastien (Espagne). Il est membre du Parti populaire. Il est le neveu de Marcelino Oreja Aguirre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Catholique pratiquant et ingénieur agronome de profession, il a débuté des études de droit mais n'a pu les terminer à cause de son engagement politique. Dès 1977, il adhère à l'Union du centre démocratique, étant secrétaire général provincial du Guipuscoa et secrétaire adjoint aux Relations internationales du parti entre 1978 et 1980. Il est élu représentant de la province du Guipuscoa au Congrès des députés en 1979, puis député régional du Pays basque en 1980, étant alors nommé conseiller au Tourisme du Gouvernement pré-autonome basque.

En 1982, Jaime Mayor Oreja est nommé Délégué du Gouvernement au Pays basque puis, deux ans plus tard, il est investi comme candidat au poste de Lehendakari. Suite à sa défaite aux élections régionales, il devient porte-parole du groupe de la Coalition populaire (CP) au sein du Parlement basque. Personnellement, il est adhérent du Parti démocrate populaire (PDP), une formation démocrate-chrétienne coalisée dans la CP.

Il annonce son retrait provisoire de la vie politique en 1986 et déménage à Madrid avec l'ensemble de sa famille et travaille pour l'entreprise de services Eulen. Il revient cependant à la politique en 1989, lorsque José María Aznar lui demande d'organiser la refondation du Parti populaire au Pays basque. Il est également nommé directeur politique de la campagne du PP pour les élections européennes.

Élu député pour Vizcaya en 1989, il démissionne un an plus tard afin de se présenter aux élections régionales basques, auxquelles il est une nouvelle fois battu. Il effectue, quatre ans plus tard, une nouvelle tentative qui se révèle infructueuse. En 1995, suite à l'assassinat de Gregorio Ordóñez, adjoint au maire de Saint-Sébastien, il prend la tête de la liste du PP dans la ville à l'occasion des élections municipales.

En février de l'année suivante, il est élu Vice-Secrétaire général du Parti populaire à l'occasion de son XIIe Congrès national.

Lors des élections générales espagnoles de 1996, le Parti populaire remporte la majorité relative au Congrès des députés et Jaime Mayor Oreja, député pour Alava, est nommé ministre de l'Intérieur du premier gouvernement de José María Aznar. Il conserve ce poste jusqu'en 2001, puis démissionne pour se présenter aux élections régionales de la Communauté autonome basque. Bien qu'il remporte un franc succès en faisant du PP le deuxième parti de la région derrière le Parti nationaliste basque, il n'est pas en mesure de gouverner du fait des mauvais résultats de son allié de circonstance, le Parti socialiste du Pays basque. Il abandonne alors définitivement la vie politique basque et devient, en 2004, député européen.

Il est actuellement chef des députés élus en Espagne au sein du groupe PPE et Vice-Président du groupe. Par ailleurs, son nom a été évoqué pour succéder à José María Aznar dans la perspective des élections législatives espagnoles de 2004. C'est finalement son successeur au ministère de l'Intérieur, Mariano Rajoy, qui lui a été préféré.

Il est de nouveau désigné tête de liste pour les élections européennes du .