Jaguar R3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jaguar R3

Jaguar R3

La Jaguar R3 d'Eddie Irvine au musée de Donington Park

Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni Jaguar Racing
Constructeur Jaguar
Année du modèle 2002
Concepteurs Malcolm Oastler
Ben Agathangelou
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone
Suspension avant Amortisseurs Penske
Suspension arrière Amortisseurs Penske
Nom du moteur Ford Cosworth CR-3
Ford Cosworth CR-4
Cylindrée 2 998 cm³
Configuration Moteur V10 à 72°
805 ch à 17 500 tr/min
Boîte de vitesses Boîte longitudinale semi-automatique séquentielle
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Système de freinage Disques Carbone Industrie et étriers AP Racing
Dimensions et Poids Empattement : 3 190 mm
Poids : 600 kg
Carburant Castrol
Pneumatiques Michelin
Partenaires HSBC, AT&T, Rolex, Beck's, HP, EDS
Histoire en compétition
Pilotes 16. Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine
17. Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa
Début Le 3 mars 2002 au GP d'Australie
Courses Victoires Pole Meilleur tour
17 0 0 0
Championnat constructeur 7e avec 8 points
Championnat pilote Eddie Irvine : 9e
Pedro de la Rosa : 21e

Chronologie des modèles (2002)

La Jaguar R3 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Jaguar Racing lors de la saison 2002 de Formule 1. Elle est pilotée par l'Anglais Eddie Irvine et l'Espagnol Pedro de la Rosa. Les pilotes d'essais sont l'Allemand André Lotterer et l'Australien James Courtney. Elle est présentée le 4 janvier 2002 par Malcolm Oastler, le concepteur de la monoplace et le directeur technique de l'écurie, le triple champion du monde de Formule 1 Niki Lauda.

Première monoplace testée dans la nouvelle soufflerie de Bicester en Angleterre, la Jaguar R3, censée marquer un pas en avant par rapport à la Jaguar R2, s'avère être une catastrophe lors des essais hivernaux, la monoplace manquant d'adhérence et de vitesse. De plus, la R3 manque de fiabilité, notamment à cause du moteur Cosworth qui est souvent victime de casse.

La saison commence avec une quatrième place d'Eddie Irvine lors de la manche inaugurale en Australie. Après ce coup d'éclat, les Jaguar stagnent dans le milieu du classement lorsqu'elles ne sont pas contraintes à l'abandon : les monoplaces anglaises subissent trois doubles abandons consécutifs entre le Grand Prix de Saint-Marin et le Grand Prix d'Autriche, puis s'ensuivent six autres abandons consécutifs pour Eddie Irvine qui réussit à obtenir une troisième place au Grand Prix d'Italie.

À la fin de la saison, Jaguar Racing termine septième du championnat des constructeurs avec huit points, tous marqués par Eddie Irvine. Ce dernier met fin à sa carrière tandis que Niki Lauda est limogé.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo de la Jaguar R3 d'Eddie Irvine à Indianapolis
Eddie Irvine à bord de la Jaguar R3 lors du Grand Prix des États-Unis 2002
Résultats détaillés de la Jaguar R3 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
2002 Jaguar Racing Ford-Cosworth CR-3 V10
Ford-Cosworth CR-4 V10
Michelin AUS MAL BRÉ SMR ESP AUT MON CAN EUR GBR FRA ALL HON BEL ITA USA JAP 8 7e
Eddie Irvine 4e Abd 7e Abd Abd Abd 9e Abd Abd Abd Abd Abd Abd 6e 3e 10e 9e
Pedro de la Rosa 8e 10e 8e Abd Abd Abd 10e Abd 11e 11e 9e Abd 13e Abd Abd Abd Abd

Légende : ici

Sur les autres projets Wikimedia :