Jacques des Bermudes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques des Bermudes (pseudonyme[1]) est un écrivain et philosophe francophone né le 30 novembre 1940. Il est l'auteur de plusieurs citations et utilisa aussi le pseudonyme de Jacques Bermudez[2].
On sait aussi qu'il fut Première Classe, envoyé au camp de prisonniers de Boghari, lors de la Guerre d'Algérie[3].

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Humour
  • Visa pour le bûcher ou la Ballade d'un damné, éd. Altess, 1992.
Réflexions
  • Le Monstre du cortex (avec Cazarrès), éd. Copédit, 2002.
  • Clone de Belzébuth (avec Cazarrès), éd. Copédit, 2002.
  • L'Iconoclaste (avec Cazarrès), éd. Copédit, 2002.
Autobiographie[4]
  • Séjour de rêve à Boghari, éd. Décal'âge, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques des Bermudes sur le site de la BNF
  2. Jacques Bermudez sur le site de la BNF
  3. Voir son livre : Séjour de rêve à Boghari.
  4. Le témoignage de Jacques Bermudez, sur la Guerre d'Algérie fait réfléchir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]