Jacques de Sores

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques de Sores incendie La Havane

Jacques de Sores est un corsaire français protestant de Normandie, qui vécut au milieu du XVIe siècle.

De Sores est connu pour la prise de La Havane en 1555 avec 200 marins. Durant un mois il a pillé la ville, à la recherche de l’or des Espagnols. Il a tué des Espagnols et des esclaves noirs et il a incendié le port.

Surnommé « l’Ange Exterminateur », Jacques de Sores est l’un des premiers corsaires huguenots qui ont investi leurs forces dans le combat contre l’Espagne au moment de la rapide diffusion du protestantisme en France. Il s’est rendu célèbre lors de la prise de La Havane en insultant le Pape, par le biais d’une pantomime, qui était alors l’ennemi des protestants en raison des procédures de l’Inquisition, et qui défendait le partage du Nouveau Monde entre portugais et espagnols.

Avant lui, François Le Clerc, dit Pegleg, ou encore Jambe de bois, avait sévi tout proche en juillet 1552 en mettant à sac l’île portugaise de Porto Santo. Puis, en 1553 dans les Caraïbes, Saint-Domingue, Azua, La Yaguana, Monte Cristi et l’actuel Port-au-Prince, ont été pillés et incendiés. En 1554, Leclerc prend Santiago de Cuba, et la ruine si complètement que les Espagnols transfèrent la direction de Cuba à La Havane.

Il est célèbre également pour avoir capturé au large des Canaries un navire en route pour le Brésil sur lequel se trouvaient une quarantaine de missionnaires jésuites portugais et espagnols. Les missionnaires furent maltraités et jetés à la mer (15 juillet 1570). Morts pour la foi, ils seront béatifiés par Pie IX en 1854.

Article détaillé : Quarante martyrs du Brésil.

Sources et documents[modifier | modifier le code]

  • « Les Anges noirs de la liberté », Géo n° 269, juillet 2001.

Références[modifier | modifier le code]