Jacques de Cysoing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques de Cysoing est un trouvère franco-flamand de la fin du XIIIe siècle. Il est l'auteur de neuf chansons qui ont survécu, toutes avec leurs mélodies.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Probablement né dans une famille noble flamande à Cysoing, Jacques semble avoir vécu sous le règne de Guy de Dampierre, comte de Flandre (1251-1305), à qui il a adressé son sirvente Li nouviaus tans. Jacques fait référence à d'autres évènements comme la bataille de Mansourah en 1250 dans l'une de ses chansons. Une référence à Jacques de Cysoing est faite dans un envoi de Thomas Herier dans le troisième quart du XIIIe siècle.

Toutes les compositions musicales de Jacques de Cysoing sont en forme ABABx et ne sont préservées que dans quelques manuscrits. La chanson Nouvele amour existe en huit versions différentes.