Jacques de Billy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques de Billy

Naissance 18 mars 1602
Compiègne (France)
Décès 14 janvier 1679 (à 76 ans)
Dijon (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Champs Mathématicien
Diplôme jésuite
Renommé pour théorie des nombres

Jacques de Billy (né le 18 mars 1602 à Compiègne et décédé le 14 janvier 1679 à Dijon) était un Jésuite et mathématicien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a enseigné les mathématiques dans plusieurs collèges jésuites (Pont-à-Mousson, Reims, Dijon et Grenoble). Il a été également recteur des collèges jésuites de Langres et de Sens.

Il a eu pour élève Jacques Ozanam et Claude-Gaspard Bachet de Méziriac. Il a également correspondu avec Pierre de Fermat

En mathématique, ses travaux ont porté sur la théorie des nombres.

Il a également publié un certain nombre de tables astronomiques. Ses tables sur les éclipses publiées en 1656 (calculées pour les années 1656 à 1693) ont pour titre Tabulae Lodoicaeae seu universa eclipseon doctrina tabulis, praeceptis ac demonstrationibus explicata. Adiectus est calculus, aliquot eclipseon solis & lunae, quae proxime per totam Europam videbuntur.

Billy a été l'un des premiers scientifiques à rejeter le rôle de l'astrologie en science. Il a notamment rejeté la vielle croyance sur l'influence maléfique des comètes.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Un cratère lunaire porte aujourd'hui son nom.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]