Jacques d'Yauville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Le Fournier d'Yauville, né en Normandie, attaché pendant 56 ans à la vénerie du Roi qu'il commandait lorsque fut publié, pour la première fois son Traité de Vénerie[1], en 1788. Cet ouvrage présente les différents aspects de la vénerie du cerf, et l'organisation de la vénerie royale. Sa réédition de 1929 est illustrée d'œuvres de Jean-Baptiste Oudry.

Officier de la maison du duc de Penthièvre[2], alors grand veneur, il forme notamment le prince souverain de Dombes [3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Traité de vénerie. Paris, Imp. royale, 1788. (OCLC 34882547)
  • Traité de vénerie, illustré de vingt-sept figures de Jean-Baptiste Oudry. Paris, Nourry, 1929. (OCLC 44793170)
  • Traité de vénerie Paris, Pygmalion, 1987. (OCLC 842993883)
  • Traité de vénerie (manuscrit calligraphié par Olivier de Penne vers 1880). Paris, La Croix du loup, 2009. (OCLC 505749755)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yauville, M. d' sur Agence bibliographique de l'enseignement supérieur
  2. AN G5 198 (où il est indiqué qu'il percevait à ce titre 2500 livres par an).
  3. Désiré Lebeuf. La ville d'Eu. 1844; p. 469.