Jacques Yves Bruel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Yves Bruel, né le 1er décembre 1948 à Nantes, mort le 8 août 2010 à Toulouse, est un artiste plasticien contemporain français.

Portrait de Jacques Yves Bruel

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Yves Bruel a travaillé comme directeur artistique à l'agence de communication Temps public de Jacques Pilhan. Durant cette période, il réalise le logo de l'association SOS Racisme et participe à la campagne de communication de François Mitterrand pour l'élection présidentielle de 1981[1]. Il reprend ensuite ses activités de plasticien et sculpteur et explore la relation Nord-Sud autour de la notion de « degré zéro de l'économie »[2]. Dernièrement, suite à une exposition hommage à l'école des Beaux-Arts de Nîmes, un article est paru dans la revue Le Journal des Arts[3]. Un ouvrage est publié par Ramon Tio Bellido présentant l'ensemble de l'œuvre de Jacques Yves Bruel, dit « Bruel l'Ancien » [4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles
  • 1981 : Quantum d'Affect II, Espace Avant-Première, Paris
  • 1983 : Feed Black Africa, Espace Avant-Première, Paris
  • 1984 : Rhein altini, A.A.C.P., Galerie, Cologne, RFA
  • 1985 : Bruel-Thome, Galerie Antoine Candau, Paris
  • 1986 : Suite Africaine, Galerie Cordier, Lyon
  • 1987 : Croisière noire, Galerie Antoine Candau, Paris
  • 1988 : Travail Benin, CRCA, Poitiers
  • 1989 : Perceptions d'Afrique, Recette des Finances, Epernay
  • 1991 : Croisière noire, Galerie Plessis, Nantes
  • 1991 : Croisière noire, Galerie Langer Fain, Paris
  • 1992 : Croisière africaine, Galerie Catherine Clerc, Lausanne
  • 1993 : Bruel l'ancien au pays des pur-purs, Carré des Arts, Parc Floral, Paris[5]
  • 1993 : Plein Sud, Musée Ziem, Martigues[6]
  • 1994: Galerie du Progrès, Lauret (Hérault)
  • 2003: La règle du jeu-La grande illusion. Prélude & Fugue. École Supérieure des Beaux arts de Nîmes
  • 2011: Vrac (Vitrine régionale d'art contemporain), Millau, novembre 2011 à janvier 2012
  • 2012: École des Beaux-Arts de Nîmes, Hôtel Rivet, 10, Grand-rue, 30000 Nîmes, du 27 mars au 12 avril 2012
Expositions collectives
  • 1991 : FIAC, galerie Langer Fain, Paris
  • 1991 : Changement de direction, Hôtel des Arts, Paris
  • 1991 : Monnaie de singe, École des Beaux-arts, Nîmes
  • 1991 : Château de Villenezey, Chamalières
  • 1991 : Cité Internationale des Arts, Paris
  • 1992 : FIAC, Galerie Claude Fain, Paris
  • 1992 : Arte giovane in Europa, Bolzano
  • 1992 : Jardin d'artistes, Musée du Prieuré, Saint-Germain-en-Laye
  • 1992 : Galerie Plessis, Nantes
  • 1993 : Découvertes, Galerie Plessis, Paris
  • 1993 : Trésors de voyage, Biennale, Isola di San Lazzaro, Venise
  • 2007 : Objectif Lunel, Œuvres du Frac Languedoc-Roussillon, Espace Feuillade-abric, Lunel.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Bazin : Le sorcier de l'Élysée : l'histoire secrète de Jacques Pilhan, Éditions Plon, Paris, 2009
  2. Alain Monvoisin, Dictionnaire international de la sculpture moderne et contemporaine, Éditions du Regard, 2008 (ISBN 978-2-84105-211-0), p. 87
  3. Françoise Chaloin, Jacques Bruel ou l'âme d'un Pur-Pur, Le Journal des arts, no 367, 13 avril 2012 (en ligne)
  4. Ramon Tio Bellido, Jacques Yves Bruel, Bruel l'Ancien, Éditions TA, septembre 2013, (ISBN 978-2-35906-105-5)
  5. Catalogue de l'exposition Bruel l'Ancien au pays des pur-purs, Imprimerie Cedag, Le Perreux, février 1993 (ISBN 2-9504678-06)
  6. Catalogue de l'exposition Plein Sud , musée Ziem, Martigues, 1993 (ISBN 2-905476-07-9)