Jacques Vaillant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Vaillant, chanteur français né le 8 juin 1952 à Strasbourg (Alsace).

Biographie[modifier | modifier le code]

Portrait de Jacques Vaillant

Jacques Vaillant est un interprète de chansons de variété française.

À l'âge de six ans, son destin bascule puisqu’un grave accident vient le priver presque totalement de la vue. Lorsqu'il devient soprano de la chorale de son école, à Still, c’est une vraie révélation : il s’imagine déjà chanter sur scène.

En 1968, il participe à un radio-crochet organisé par Europe 1, « Les numéro 1 de demain », dont la tournée passe par Strasbourg. En 1970, à 18 ans, émancipé et armé d’une volonté de fer, Jacques Vaillant parcourt la France en auto-stop en vivant de petits boulots de vendeur. Il s’arrête quelque temps à Montpellier, puis à Marseille. C’est là qu’il rencontre Charles Humel, pianiste et compositeur non-voyant. Aujourd’hui décédé, ce dernier avait notamment composé Les plaines du far-west pour Yves Montand. L’année suivante, Jacques Vaillant monte à Paris.

En 1975, la guitare en bandoulière, il décide de descendre dans le métro parisien. Stations Trocadéro, République, Montparnasse : il attire de jour en jour un public plus nombreux. L’année 1980 voit la sortie de son second 45 tours Pourquoi piétiner les fleurs, le point de départ de sa carrière : dix mille exemplaires vendus en quelques mois. Durant les années 1980, le titre Slow pour Alvina fait son apparition dans la grande distribution, aux éditions Carrère. Diffusé sur les radios nationales (dont Europe 1, NRJ, RMC, Radio 7, Sud Radio) ce titre tient pendant plusieurs jours la tête des hits en Belgique, en Suisse, au Benelux et dans les DOM-TOM.

Mais une distribution aléatoire ne donne pas au final le résultat escompté : Jacques Vaillant redescend dans le métro. C’est dans ces souterrains qu’il écoulera son album Correspondances, produit en 1983 et diffusé à plus de 40 000 exemplaires.

Désormais, il écrit des poèmes et des textes de chansons, trouvant son inspiration dans la vie quotidienne. Après plus de dix ans de silence, Jacques Vaillant refait surface et produit son nouvel album, Paris Nostalgie.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Pourquoi piétiner les fleurs (45 tours)
  • 1981 : Slow pour Alvina (45 tours)
  • 1983 : Premier album Correspondances
  • 1986 : Deuxième album Plein Soleil
  • 2007 : Troisième album Paris Nostalgie

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Lorsque Jacques Vaillant décide de chanter dans le métro, la première pièce de monnaie tombe dans l’étui de la guitare et une voix lui dit : « C’est l’ORTF ». Et lui de répondre avec un large sourire : « Déjà ! ». C'était le signe du destin...
  • Sa présence appréciée dans les couloirs du métro à Paris lui a valu le surnom de Petit prince du métro.
  • Grâce aux paroles de la chanson Slow pour Alvina qui racontent : Comme les roses, elle se fermait chaque soir, il n'était pas rare que des fans offrent de beaux bouquets de roses à l'artiste durant ses années métro.

Liens externes[modifier | modifier le code]