Jacques Soisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soisson.

Jacques Soisson, né en février 1928 à Paris, où il est mort le 25 janvier 2012, est un peintre, graveur et sculpteur d'art brut français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Soisson a étudié à l’École supérieure des beaux-arts de Toulouse, puis à l’École des Beaux-arts de Montpellier.

De 1966 à 1978, il est psychothérapeute pour enfants. Il collectionne alors des peintures et dessins d’enfants et d’adolescents. Cette importante collection a fait l'objet, avec le concours de Anne et Arsène Bonafous-Murat, d'une donation au Musée de l'Hospice Saint-Roch, à Issoudun. Il crée plusieurs ateliers d'art-thérapie.

Il collabore avec l’Institut Édouard Claparède de Neuilly. En 1969, il est membre de la Société d’art brut créée par Jean Dubuffet. Il fait connaissance avec Dubuffet.

Depuis octobre 1978, il se consacre à la peinture et à la gravure.

Il a fait de nombreuses expositions en France, au Danemark, en Suède, au Canada et aux États-Unis (Boca Raton Museum of Art et Floride).

Il est inhumé au cimetière de Montmartre à Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dare dare: un livre d'art ou le cœur à l'ouvrage, éditions Acayoulge, 1990
  • As-tu connu Machu Picchu?, Nidra Poller et Jacques Soisson, Messidor/La Farandole, 1984
  • Le cœur au repos, Jacques Berne et Jacques Soisson, éditions Michel Bon, imprimeur taille-doucier, 1980
  • Le sacré corps. Joseph Delteil, éditions B. Grasset, 1976.

Liens externes[modifier | modifier le code]